Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

Dans cette section vous trouverez des interviews d'auteurs où de personnes étant concerné par le monde des livres-jeux.

 

 

 

Interview de Gildas Sagot
Voir la fiche de l'auteur

 

 

Pouvez-vous nous dire comment vous en êtes venu à écrire des Livres dont vous êtes le héros ?

La passion des jeux... d'abord pour les échecs et divers jeux de stratégie comme Diplomacy, puis pour les jeux de rôle, au début des années 1980, à l'université. Mes études achevées, je suis allé frapper à la porte d'un journal qui n'existe plus aujourd'hui : Jeux & Stratégie. J'y ai écrit mes premiers articles dont un dossier dédié aux jeux de rôle. C'est cette publication qui m'a valu d'être contacté par les éditions Gallimard, d'abord pour écrire un livre sur les jeux de rôle et les livres dont vous êtes le héros, puis une première série de livres-jeux (Défis et Sortilèges).

 

Etait-ce votre principale activité à l'époque ? En viviez-vous ?

J'ai travaillé pendant plusieurs années comme auteur, mais pas d'une seule traite. Entre deux séries de livres dont vous êtes le héros, j'ai beaucoup oeuvré comme journaliste, essentiellement en presse informatique, comme free lance ou comme salarié. Quant à dire que mon activité d'écrivain m'a permis de faire bouillir la marmite... tant que la collection se vendait bien en nombre d'exemplaires (fin des années 1980), je vivais une formidable aventure, même si mon travail d'auteur ne m'évitait pas quelques périodes de vaches maigres. Par la suite, au début des années 1990, les livres se vendaient moins bien. Je pense que l'avènement des jeux sur console y est pour beaucoup (300 francs pour un jeu... 10 fois le prix d'un livre de poche!).

 

Avec le recul, que représente pour vous cette période ?

Une sacrée tranche de vie ! L'aventure des livres dont vous êtes le héros m'a permis de "remplir ma bouteille". J'ai pu à la fois satisfaire ma passion des jeux et mon désir d'écrire des livres. J'ai beaucoup appris en faisant cela. J'ai aussi adoré les moments passés dans des écoles ou des bibliothèques en compagnie de lecteurs de livres dont vous êtes le héros. Le revers de la médaille ? Ecrire des livres est une activité plutôt solitaire et l'on passe assez vite aux yeux des autres pour un gentil martien...

 

Jouiez-vous vous  mêmes aux autres  LDVELH ?  (et est-ce qu'il vous arrive  d'y jouer  encore,  ainsi qu'aux  jeux de rôles ?)

Les livres dont vous êtes le héros, j'en ai lu et joué beaucoup avant d'en écrire et pendant que j'en écrivais (j'ai une préférence pour les livres de Brennan ; la série Sortilèges m'a également tenu en haleine). Cela dit, je n'en ai plus ouvert un depuis longtemps, excepté les miens que j'ai adapté pour organiser des campagnes d'initiation au jeu de rôle. Je suis donc "master" plutôt que joueur, essentiellement sur Donjons et Dragons et l'Appel de Chtulhu, et c'est toujours avec plaisir que je fais découvrir les jeux de rôle. Sinon, je pratique bon nombre de "board games" : Diplomacy, Civilisation, les Colons de Katane, Condottière, Citadelles, Ra...

 

Avez-vous rencontrez d'autres auteurs de LDVELH (Jackson, Livingstone, Dever, Brennan, Etc ...) ?

Steve Jackson et Ian Livingston une fois, à Paris, chez mon éditeur. Mais ils étaient venus pour la promotion du jeu de société "Le sorcier de la montagne de feu", dont j'ai ensuite traduit la règle. Je n'avais pas vraiment eu le temps de discuter avec eux. J'ai aussi croisé Joe Dever lors d'un "Games Day" à Londres, lors d'une séance de dédicaces.

 

Que devenez-vous actuellement ? Avez-vous des projets ?

En pratique, je gère une entreprise spécialisée dans la communication écrite et je travaille pour l'essentiel dans le secteur de l'informatique et des nouvelles technologies. Quant aux projets, il se pourrait qu'ils me ramènent sur la voie de la passion. J'ai en effet, d'une part plusieurs projets de création de jeux de société et, d'autre part, obtenu la restitution des droits d'auteur des ouvrages que j'ai publié aux éditions Gallimard car ceux-ci ne seront plus réimprimés. A dire vrai, je ne sais pas encore ce que je vais en faire. A suivre...

 

 

Merci a Uldix de m'avoir autorisé à publier cette interview.

 

 

 

Retour aux Interviews

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net