Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Royaume de l'oubli


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir              
première édition avec le logo
Astre d'Or
             
               

   
Série :
Auteurs :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Astre d'Or n° 3
Ian Page et Joe Dever
Beyond the Nightmare Gate
Mona de Pracontal
inconnu
Paul Bonner
1986
1987
février 1987
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
384
2-07-033384-1
350

 


Résumé

Vous êtes Astre d'Or, sorcier Majdar en quête de la Pierre-de-Lune qui, seule, vous permettra de vaincre le Roi-Démon Charatchak. Pour la découvrir, il vous faut vous aventurer dans l'étrange et mystérieux Royaume de l'Ombre. Vous sentez-vous de taille à affronter les créatures maléfiques qui hantent les plaines moroses et embrumées de ce terrifiant royaume ? A déjouer les pièges de la Tour de Cristal ? A résister aux sortilèges et aux envoûtements dont les démons vous harcèleront sans répit ?

Vous seul prendrez les décisions utiles au succès de votre mission, et, pour mener les combats, vous n'aurez besoin que de la Table de Hasard figurant dans cet ouvrage.

 

Critiques

Voici le mouton noir de la série. Ian Page, après avoir écrit deux livres excellents, chute complètement avec ce troisième tome. Il faut reconnaître que le pari était risqué pour l'auteur: comment captiver le lecteur dans un univers totalement différent de ce qu'il a pu lire jusqu'à présent ? Autant Joe Dever avait fait du bon boulot avec le monde de Diarzen, autant Ian Page est passé à côté de son sujet. Bien évidemment, le style écrit est toujours bon, l'histoire se laisse lire sans problème, mais nous avons de la peine à immerger complètement dans son récit. Ceci vient sûrement du fait que Astre d'Or évolue dans un lieu quelque peu bizarre qui est, une fois de plus, linéaire. Il n'y a aucun événement marquant, si ce n'est le retour de l'apprentie sorcière qui avait disparu lors du premier tome. Mais sinon, il n'y a pas de fait marquant, et je n'ai pas senti grand-chose au cours de cette aventure. Pourtant, le Royaume de l'Oubli n'est pas exempt de qualités, la fin de l'histoire rattrape un peu le naufrage qu'aurait été le livre sans ça, l'apparition du double maléfique d'Astre d'Or, qui est également sa Némésis, à l'instar de Loup Enragé envers Loup Solitaire. Ce double mettra des bâtons dans les roues et Astre d'Or aura du mal à lui échapper. De plus, le fait de rencontrer le Maître du Chaos que devra tuer Loup Solitaire bien des années plus tard, est une bonne idée. Même degré de difficulté que le 2ème opus.
En résumé, un livre qui ne restera pas dans les annales des livres dont vous êtes le héros, et qui est (nettement) le moins bon de cette série. C'est dommage, car il y avait du potentiel pour en faire un bon livre, comme pour les Prisonniers du Temps de Loup Solitaire. Peu d'action, paysages pas supers, personnages secondaires assez creux, et linéaire. Il reste tout de même quelques points intéressants (voir ci-dessus) mais hélas, tous ces points positifs n'arrivent que trop tard, et ce n'est pas la linéarité qui sauvera le tome. Heureusement aussi que les illustrations viennent enjoliver le récit !

Intérêt : 62%
Difficulté : 73%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

L'aventure continue pour Astre d'Or, qui a la joie d'avoir retrouvé son amie Tanid. Les voici tous les deux projetés dans le Royaume de l'oubli, a la recherche de la Pierre de Lune, qui augmentera grandement la puissance d'Astre d'Or si il la trouve, et lui permettra de tenir tête au Roi démon, Charatchak lui même. L'aventure ne se passe plus ici dans les terres connus de l'empire Chadakine, mais dans un monde bien plus original, et quelque peu déroutant. Astre d'Or et Tanid vont rencontrer des personnages atypiques, quelquefois louches et malsains (les académiciens), d'autres beaucoup plus sympathiques, ou encore des monstres d'une nature un peu étrange. Citons parmi les personnages, les plus prestigieux : le maître du Chaos (qui apparaît dans une certaine série appelée Loup Solitaire), et le Jakcha, double maléfique d'Astre d'Or (Loup enragé, vous connaissez ?), a la présence aussi inquiétante que dangereuse... Autre particularité, Astre d'Or se déplace dans ce monde avec l"Athorthon", sorte de bateau volant que lui ont confié les académiciens en échange d'un menu service...(pas toujours très évident a diriger, d'ailleurs !).
Les mondes parcourus sont certes originaux, comme je le disais plus haut, mais l'ambiance qui s'en dégage a une sensation de "bizarre", l'auteur réussissant mieux son effet dans son univers "classique". En effet l'aventure est un peu décousue, certes le but est de nous déstabiliser, mais chaque passage est survolé, ce qui fait perdre de la cohérence a l'ensemble. De plus le livre est doté d'une durée de vie ridicule : je ne veux pas spoiler, mais on explore la tour des académiciens, on va chercher le thrénogemme pour eux, on s'en va dans le royaume du maître du chaos, rencontre avec le Jakcha, deux villages visités, trouvaille de la Pierre de Lune, combat final et hop ! emballé, c'est pesé ! Ca m'a laissé une sensation de "encore faim", certains passages auraient pu être nettement plus développés : l'idée du Jakcha est excellente et c'est a peine si on en voit le bout de la queue dans l'histoire. Dans ma partie, je l'ai rencontré deux petites fois, et je ne vous parle même pas du duel final qui peut être écourté de manière ridicule...
Bref, de très bonnes idées pour ce livre, mais mal exploitées et l'aventure écourtée, qui en fait (je me permet de reprendre l'expression de Sombrecoeur) "le mouton noir" de la série. Je lui met tout de même une note plus que correcte car il n'en demeure pas moins un moment agréable a passer, et de plus la série perdrait de son intérêt sans lui... Quelle n'est pas notre joie a la fin lorsqu'on met la main sur la pierre de Lune !
Vite la suite !

Intérêt : 70%
Difficulté : 65%
Throm le barbare

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net