Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

La Forêt de la Malédiction


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir image à venir      
première édition sans le logo
Défis Fantastiques
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
deuxième édition sans le logo
Fighting Fantasy
deuxième édition
 avec le logo
 Fighting Fantasy
troisième édition      
               

- Merci à Vancass pour le scan de la couverture de la première édition sans le logo.
- Merci à
Lorin pour le scan de la couverture de la deuxième édition sans le logo Fighting Fantasy.
- Merci à Stteiph pour le scan de la couverture de la troisième édition.


   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :



Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :


Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 3 (toutes les éditions)
Ian Livingstone
The Forest of the Doom
Camille Fabien
Iain McCaig
(toutes les éditions)
Malcolm Barter
1983
1984
septembre 1984
(première édition sans le logo Défis Fantastiques)
janvier 1986
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
octobre 1996
(deuxième édition  sans le logo Fighting Fantasy)
janvier 2007
(troisième édition)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
269
2-07-033269-1
(première édition)
2-07-050692-4
(deuxième édition)
978-2-07-0610341-9 (troisième édition)
400

 


Résumés

(première et deuxième éditions)

Seul le plus audacieux d’entre les braves oserait prendre le risque de traverser la Forêt des Ténèbres ou d’étranges sentiers sinueux s’enfoncent dans de terrifiantes profondeurs. Et VOUS, oserez-vous pénétrer dans la forêt maléfique ?
Dans une terrible course contre le temps, vous aurez pour mission de découvrir, au sein de la forêt, le manche et la tête du légendaire marteau de Pontdepierre. Ce marteau a été façonné par des nains, et lui seul peut protéger le paisible village de Pontdepierre des anciennes malédictions qui le menacent.

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

--------------------------------------------------

(troisième édition)

Oserez-vous pénétrer dans les profondeurs sinueuses et terrifiantes de la Forêt maléfique ? Dans une impitoyable course contre le temps, vous aurez pour mission de découvrir, au sein de la forêt, le manche et la tête du légendaire Marteau de Pontdepierre. Ce marteau a été façonné par des nains, et lui seul peut protéger le paisible village de Pontdepierre des anciennes malédictions qui le, menacent.

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

 

Informations

Ce livre possède une suite, Le Temple de la Terreur.


 

Critiques

Ambiance champêtre pour ce troisième Défis Fantastique ! Ian Livingstone, pour son premier opus, choisit de nous faire visiter la forêt des ténèbres, lieu majeur de Titan. Ce livre pose les bases du style de l’auteur, comme l’a fait Steve Jackson avant lui.
Les règles sont les mêmes que celles du sorcier de la montagne de feu, c'est-à-dire très basiques. En revanche, j’ai trouvé le paragraphe
d’introduction tout à fait excellent. L’histoire est bien introduite et change un peu des deux précédents Défis Fantastiques : ici pas de grand méchant à éliminer. Notre mission est de retrouver les deux parties du Marteau du Roi Gillibran et de la ramener à son propriétaire, au village nain de Pont-de-Pierre. Ceci sera par la suite une marque de fabrique de Ian Livingstone (un ou plusieurs objets à dénicher), qui se démarque là de Steve Jackson.
On rencontre au départ du livre Yaztromo, qui deviendra un personnage récurrent chez Ian Livingstone, qui nous équipe pour le voyage puis on se lance dans la forêt elle-même.
L’aventure se déroule, vous l’aurez compris, exclusivement en extérieur, ce qui est une première dans la série. Le livre est donc moins linéaire que ses prédécesseurs et nous propose une grande variété de chemins pour rejoindre Pont-de-Pierre. Mais, car il y a un mais, on se rend vite compte qu’un seul permet de dénicher les deux parties du Marteau (ainsi qu’un troisième objet indispensable). La principale difficulté de l’ouvrage est donc de trouver cette bonne route, ce qui ne sera pas forcément évident. Quelques relectures s’imposeront sans nul doute pour parvenir au tant espéré paragraphe 400.
S’il s‘agit d’un one-true-path, on peut tout de même souligner la facilité des combats. Il s’agit sans aucun doute d’un des livres les plus simples de ce point de vue. La plupart des adversaires rencontrés ne dépassent pas les 5 ou 6 en Habileté, ce qui fait que le livre peut être terminé avec des statistiquess assez faibles. Les chances de mourir dans un affrontement sont donc minimes, malgré le nombre important de ces derniers. Pour finir avec la difficulté, les morts subites sont assez rares.
Le périple dans la forêt est assez long et comme il existe de nombreux chemins subsidiaires, la durée de vie est très correcte. Le récit est fluide, les péripéties rencontrées sont assez originales, et le style est agréable. Les objets achetés chez Yaztromo pourront à de nombreuses reprises sauver votre peau, pour peu que vous ayez choisi les bons. Le bestiaire est large, avec, entre autres des gremlins, des lutins, des vouivres, et même un Balrog ! Cependant, l’ambiance est aux antipodes de ce que laissait présager la couverture et le résumé. Le ton du livre n’est pas du tout horrifique mais plutôt féerique, à l’image du sorcier de la montagne de feu. Cela m’a un peu déçu, car ce n’est pas le genre de livre que j’apprécie particulièrement.
Enfin, le paragraphe final est, à l’image de l’introduction, très intéressant.
Pour résumer, j’ai trouvé la forêt de la malédiction plus intéressant que ses deux prédécesseurs. Si l’on est encore loin des grands chefs d’œuvre de la série, le livre est divertissant et se laisse lire agréablement. La difficulté n’est, de plus, pas liée au hasard, ce que j’apprécie particulièrement.

Intérêt : 72 %
Difficulté : 79 %
Aragorn

--------------------------------------------------

Cette fois-ci, on passe à la première œuvre de Ian Livingstone, l'autre co-fondateur de la série Livre Dont Vous Êtes le Héros. Personnellement, pour son premier écrit solo dans ce registre de livre, je trouve qu'il s'en est nettement mieux sorti que son confrère Steve Jackson. Certes, son aventure est plus conventionnelle (j'entends par-là qu'il n'y a pas d'utilisation de la magie et qu'il n'y a pas de stratégie pour tuer le boss final) mais je la trouve quand même plus palpitant. Au moins, l'objectif de la mission est un peu plus original que ceux des deux premiers livres.
Déjà, au niveau de l'ambiance champêtre très bien décrite, on s'y croirait ! On sent que cette forêt, qui porte bien son nom, recèle beaucoup de pièges et de créatures diaboliques. D'ailleurs, il faudra s'attendre à pas mal de combats. C'est déjà deux bonnes choses. Ce qui est aussi bien, c'est que l'aventure est loin d'être linéaire, et même s'il y a un chemin bien précis pour trouver le manche et la tête du marteau qui est l'objet de votre quête. Vous recommenceriez volontiers une deuxième fois ce livre, juste pour emprunter d'autres chemins que vous n'avez pas pu visiter en ayant en tête, bien sûr, l'idée de ne pas réussir l'aventure, puisqu'un seul bon chemin peut y mener. Les illustrations ne sont pas très belles mais, contrairement à la « Citadelle du Chaos », elles contribuent grandement à l'atmosphère générale du bouquin. Pour les bons moments, j'ai bien aimé visiter la petite crypte où l'on peut trouver une partie de l'objet recherché, ainsi que la rencontre et la toute première apparition de Yaztromo. Sinon, les passages avec l'homme-poisson et le tronc d'arbres dans lequel se trouvent les clones ne sont pas mal du tout ! À noter que dans ce livre, il y a un évènement inédit qui permet, si nous n'avons pas retrouvé tous les objets nécessaires à la réussite de la mission, de pouvoir retourner, si on réchappe à un traquenard, au paragraphe 1. Honnêtement, ça ne m'a pas dérangé, j'ai trouvé ça plutôt logique (enfin, juste le fait de revenir au début de la Forêt de la Malédiction, pas d'acheter à nouveau des articles de magie à Yaztromo)
En résumé, un bon livre et une bonne entrée en matière pour Ian Livingstone qui applique directement ses règles : un seul chemin pour parvenir à la fin, de bonnes scènes et beaucoup de combats, dont certains adversaires pourront vous donner du fil à retordre, ce qui n'est pas trop le cas dans ce livre dont la difficulté des combats est encore assez bien dosée. Sinon, il y a une bonne ambiance, c'est bien écrit et quelques bons passages viennent pimenter l'histoire. Mais attention, il faudra plusieurs essais pour trouver le seul et unique bon chemin qui vous permettra de trouver le manche et la tête du marteau !

Intérêt : 82%
Difficulté : 85%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Troisième volume des Défis Fantastiques, la Forêt de la Malédiction est signé de la plume de Ian Livingstone et marque le début d'une longue saga classique. Classique car l'auteur a pour habitude d'introduire l'aventurier dans une intrigue bien construite et au terme de laquelle n'existe qu'un seul chemin menant à la victoire. L'aventurier en question aura cette fois pour mission d'accomplir les dernières volontés d'un nain mourant, à savoir retrouver le marteau de son chef de guerre afin de partir en lutte contre les troll. La quête se déroule dans la Forêt des Ténèbres et aux alentours (tour de Yaztromo et pont de pierre).
Les décors forestiers sont très bien décrits et les illustrations de Malcom Barter aident à se mettre dans l'ambiance qui reste incontestablement le point fort de l'ouvrage. Le seul bémol est donc ce chemin unique qui mène à la victoire supprimant ainsi beaucoup de pistes et diminuant légèrement l'intérêt du jeu. heureusement on a la possibilité d'acheter des objets magiques qui nous aident à lutter contre les vermines infestant les bois. Les personnages secondaires sont nombreux : la rencontre avec Gromollet (qui nous confie la quête), Yaztromo (puissant magicien, personnage récurant de la série), le bras de fer contre Quin et Gillibran, seigneur de guerre des nains. Les combats sont très nombreux et relativement faciles ; le bestiaire est extrêmement varié allant des voleurs aux puissants démons, en passant par les classiques orques, gobelins et autres géants. La difficulté est donc bien gérée et les rencontres difficiles peuvent être évitées, attention tout de même à dresser une carte pour ne pas s'égarer. En résumé nous retrouvons une œuvre classique de l'auteur qui nous offre une bonne ambiance et de bonnes idées mais qui souffre du problème du chemin unique, dommage.

Intérêt : 81%
Difficulté : 73%
Milos

--------------------------------------------------

Pour ce livre je tiens en premier lieu à préciser qu'il est le premier auquel j'ai joué et c'est lui qui m'a fait aimer cette catégorie de livre.
Mais commençons la critique, ce livre est excellent pour un débutant dans les livres dont vous êtes le héros car il est d'une grande facilité, on peut recommencer le livre à chaque fois que l'on n’a pas retrouvé les morceaux du marteau.
De plus, pour finir le livre il y a beaucoup d'endroit où on n'est pas obligé de passer mais qui reste des endroits intéressant, tel l'antre du démon de feu.
Cette forêt est aussi intéressante car elle est pleine de monstre en tout genre : gobelins, orcs, lutins, farfadets, homme singe et j'en passe...
Bref ce livre est selon moi un des meilleurs même si l'intrigue n'est pas très travaillé, mais ça nous change du classique vilain-sorcier-pas-beau-qui-veut-conquerir-le-monde a tuer.

Intérêt : 78%
difficulté : 45%
Le disciple de Vashna


Voir la Feuille d'Aventure
Voir les erreurs
Voir la solution

Voir la carte

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net