Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Les Spectres de l'Angoisse


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
             
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 28
Robin Waterfield
Phantoms of Fear
Mona de Pracontal
Henri Galeron
Ian Miller
1987
1988
avril 1988
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
383
2-07-033383-3
(première édition)
400

 


Résumé

Oui, c'est bien VOUS, humble Elfe des Bois natif de la Forêt d'Yffen, que les dieux ont estimé capable de tenir tête à la horde chaotique et démoniaque d'Ishtrack. IL vous faudra vous introduire au sein de cette cohue armée avant qu'elle devienne invincible. Mais Ishtrack, comme tous les Princes Démons, est invulnérable aux armes forgées de main d'homme - et même à l'Epée Magique des Grands Elfes. Votre unique atout est sans doute la connaissance du Monde des Rêves, privilège des shamans. Elle seule vous donne une chance d'échapper aux dangers qui vous guettent...

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…
 

 

Critiques

J'enchaîne avec une critique d'un autre livre que je n'avais jamais fait, et je dois dire que, même si les autres livres dans ce cas-là n'étaient  pas  foncièrement  mauvais  (je n'ai plus eu d'excellentes surprises depuis « L'Épée du Samouraï » ) ,  je  dois  dire  que  les « Spectres de l'Angoisse » m'a livré une très bonne surprise. Tout d'abord, j'ai été enchanté par le style écrit de Robin Waterfield. Comme quoi, celui-ci peut prouver que son style écrit n'est pas limité à celui qu'on trouve dans son livre « Les Sceaux de la Destruction ». Non, ici, sa façon d'écrire est… enchanteresse. Cela vient surtout du fait qu'il décrit bon nombre de décors harmonieux, ce qui donne une excellente ambiance forestière. En parlant d'ambiance, nous n’avons aucune difficulté à nous plonger dedans et elle retient tout notre intérêt (comme par exemple le passage dans la grotte où l'on découvre le squelette dont l'une de ses mains est écrasée par un rocher, ou alors, la rencontre avec les loups alors qu'une brume fantomatique envahit la forêt). Il y a également pas mal de combats, ce qui, nécessite à la longue, d'avoir de bonnes statistiques. Les moins de 10 en habileté rencontreront sûrement pas mal de difficultés à ce niveau-là. Et même si l'histoire en elle-même n'est pas des plus originale (tuer le méchant sorcier dans son antre), le personnage principal et le système de jeu le sont. Le héros ainsi incarné est un Elfe des Bois shaman, nous apprenons, lors du prologue, ce qu'il est arrivé à ses parents. Au moins, contrairement à beaucoup d'autres Défis Fantastiques, le personnage principal n'est pas une coquille vide. Il possède, bien que infime, une petite histoire personnelle. Concernant le système de jeu, l'idée de pouvoir et du monde des Rêves est vraiment une bonne trouvaille. En effet, non seulement vous pouvez évoluer dans le monde réel, mais également dans le monde des Rêves. La compétence Pouvoir vous servira à livrer des combats dans le monde des Rêves. À noter que ces derniers ne sont pas très équilibrés, car l'adversaire vous touche s'il fait de 2 à 7 (en lançant deux dés) et nous de 8 à 12… Et comme j'ai tendance à avoir beaucoup de malchance aux dés en ne tirant que des 1, des 2 ou des 3, je rencontrais passablement de difficultés ! Mais bon, pour une fois qu'un auteur invente un système de jeu original. À noter que nous pouvons livrer le combat final soit dans le monde Réel soit dans le monde des Rêves. Pour terminer cette première partie plutôt éloquente, la durée de vie est correcte et le livre nous offre un bon challenge, sous forme d'objets nécessaires et numérotés à trouver pour la victoire (objets qui sont souvent bien cachés ). Parmi les points faibles, on notera la médiocrité des illustrations (hideuses), l'histoire banale et le combat de fin un peu bâclé, et c'est bien dommage ! Heureusement que le paragraphe de fin possède plus de 4 lignes !
En résumé, un livre vraiment très bon et très original par son système de jeu et par son héros à incarner. L'idée du monde des Rêves est très bonne, et le livre nous offre beaucoup de combats et un certain challenge, le tout dans une ambiance très bien décrite et retranscrite. Dommage que les illustrations ne soient pas à la hauteur et que la non-découverte d'un objet peut nous mener à la non-victoire.

Intérêt : 88%
Difficulté : 83%
Sombrecoeur

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net