Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

L'Elu des Six Clans


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
             
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 38
Luke Sharp
Daggers of Darkness
Noël Chassériau
Les Edwards
Martin McKenna
1988
1990
mai 1990
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
592
2-07-033592-5
(première édition)
400

 


Résumé

Vous êtes l'un des Elus de Segrek, candidat à la succession sur le Trône du Kazan. Si toutefois vous surmontez les épreuves des Clans, et surtout que vous échappez aux Tueurs Mamliks à la solde du Vizir Chingiz, l'usurpateur. En effet, cet intrigant cache depuis un an la nouvelle du décès du Roi Segrek, et il a chargé ses sbires d'assassiner tous les Elus avant qu'ils puissent entreprendre leur pèlerinage jusqu'au Trône. Vous-même avez échappé à la mort, mais le poison que votre blessure vous a inoculé fait son œuvre, et vous mourrez si vous ne retrouvez pas Chingiz à temps !

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

 

informations

- Dans la série anglaise, ce livre est en réalité le numéro 35.


Critiques

Luke Sharp est de retour pour ce 38ème livre de la série Défis Fantastiques. Il nous avait quittés en nous laissant « Les Gouffres de la Cruauté », un livre qui était plutôt pas mal mais qui possédait quand même quelques défauts gênants. Enfin, là n'est plus la question. Ici, je vais critiquer « L'Élu des Six Clans », livre plutôt rare car très peu édité et sûrement peu lu. L'histoire est plutôt originale et intéressante. En effet, le Seigneur du Royaume est mort, et c'est à ses élus (dont le héros fait parti) de gouverner. Bien entendu, une seule personne pourra prendre possession du trône. Chacun des élus devra partir d'un lieu pour arriver à la capitale. Mais pour cela, il devra trouver plusieurs médaillons se trouvant dans différents labyrinthes éparpillés aux quatre coins dudit Royaume. Sur le papier, l'idée est vraiment bonne, comme celle du début où le héros que nous incarnons se fait empoisonner. Bien sûr, qui dit poison, dit mort latente. Le héros sera guéri seulement s'il rejoint la forteresse de la capitale. Mais avant ça, tout effort (combats, escalades, etc.) accéléra l'effet du poison dans notre organisme. Sur la feuille d'aventure, une silhouette entrecoupée de 24 cases – qui se remplira au fur et à mesure que le poison se répand dans votre corps- est dessinée. Si les 24 cases sont cochées, l'aventurier meurt et la mission est terminée. Donc c'est à vous de prendre les bonnes décisions et de prendre part aux combats ou non. Et des combats, il y en a. Après deux essais et plusieurs ennemis combattus au cours de mes deux aventures, je m'en suis toujours sorti. Donc à part si vous tuez tout ce qui bouge, il y a peu de chance que vous mourriez du poison. Le style écrit est correct et les illustrations sont belles (Martin McKenna oblige). Les lieux traversés sont variés (forêt, collines, plaines, labyrinthes, villages, villes, etc) et les chemins sont diversifiés (c'est en tout cas loin d'être linéaire). Dernière chose, nous rencontrons un sorcier nommé Astragal que nous recroiserons dans d'autres tomes du même auteur. Pour ce qui est du négatif, les idées originales sont un peu sous-exploitées. Je me réjouissais de me frotter aux créatures et au danger de chaque labyrinthe, et d'admirer leur structure différente respective, mais j'ai été fortement déçu. Car en fait, vous visitez un labyrinthe, vous en ressortez avec le médaillon, et à ce moment-là, on vous dit que tous les autres médaillons ont été volés ! J'vous dis pas que tous les bons moments que j'avais espérés sont tombés à l'eau… Je disais que le style écrit était bon, mais moins la narration. J'ai eu l'impression, certaines fois, qu'on sautait du coq-à-l'âne. On avance dans une forêt pour se retrouver, le paragraphe suivant, sur une colline. Peut-être que j'ai mal lu, mais c'est l'impression que j'ai eue. En plus de ça, le voyage jusqu'à la capitale m'a paru monotone et peu palpitant. Il y a bien eu quelques rencontres et événements ça et là, mais rien de bien folichon. Donc vous n'allez pas être étonnés si je vous dis que je n'ai retenu aucun passage du livre lors de sa fermeture. Et je trouve regrettable le manque d'ambiance global du livre alors que le début était plutôt prometteur (d’autant plus que l'ambiance était le point fort des « Gouffres de la Cruauté »). Pour terminer cette critique, moi qui m'attendais à un beau duel de fin contre le sorcier félon, j'ai été plus que déçu. C'est une fin plutôt rapide et bâclée.

En résumé, un livre ayant un bon potentiel de scénario et des idées originales et possédant de belles illustrations, mais qui est un peu gâché par le manque d'ambiance, par la fin un peu bâclée et par son voyage peu attrayant.

Intérêt : 71%
Difficulté : 82%
Sombrecoeur

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net