Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Volcan de Zamarra


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
             
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 39
Luke Sharp
Fangs of Fury
Olivier Meyer
David Gallagher
David Gallagher
1989
1990
mai 1990
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
593
2-07-033593-3
(première édition)
400

 


Résumé

Sous l'influence de Jaxartes, le sorcier félon, Ostragoth l'Implacable a juré la perte des douze sorciers, qui s'opposent à ses projets de conquête. Tant qu'une des quatorze murailles de Zamarra tiendra, elles fera échec aux colonnes qui montent inlassablement à l'assaut. Mais le brasier qui alimentait les sentinelles de pierre de la citadelle - six gigantesques statues de dragons - s'est éteint. Il faut un volontaire prêt à descendre au cœur du volcan qu'on appelle les Crocs de l'Enfer pour rallumer la torche qui rendra aux dragons leur souffle de feu. Ce volontaire, c'est vous...

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

 

informations

Dans la série anglaise, ce livre est en réalité le numéro 39.


Critiques

« Le Volcan de Zamarra » est écrit par Luke Sharp qui est entrain de faire du zèle, car il signe là son deuxième bouquin consécutif. À quelques exceptions près, on retrouve les mêmes qualités et les mêmes défauts que « L'Élu des Six Clans ». Dans les points forts, il y a la quête originale (nous devons aller rallumer une torche dans un feu, mais pas n'importe quel feu: celui d'un volcan! Et tout ça, dans le but de réanimer les sentinelles-dragon qui bouteront les méchants envahisseurs hors des frontières des gentils assiégés. Car oui, le début du livre se situe en pleine guerre. Je raconte tout ça sous forme de dérision, mais je pense quand même ce que je dis. Ben oui, pour une fois qu'il n'est pas question de tuer l'éternel vilain sorcier (du moins, pas directement) Et que c'est plutôt un style de mission inédit dans un Défis Fantastiques. Dans ma précédente critique, je parlais du personnage Astragal qu'on allait rencontrer à nouveau, et bien c'est dans ce volume. C'est d'ailleurs lui qui nous met en garde contre les futurs dangers que va encourir le héros que nous incarnons. J'aime bien lorsqu'on rencontre un même personnage d'un livre à l'autre, ça renforce un peu plus le background. Tout comme l'Élu des Six clans, les points positifs sont la diversification des chemins et les illustrations qui sont de bonne facture. Par contre, le « Volcan de Zamarra », par rapport à son prédécesseur, possède plusieurs passages intéressants, notamment ceux du gardien de pierre qui nous attend au pied du volcan, du carrosse (enfin plutôt du chariot) détruit, du démon de feu dans la taverne et du début dont l'ambiance champ de bataille est plutôt bien rendue. Il y en a encore d'autres, mais selon moi, j'ai cité les plus importants. Malheureusement, même si ces passages viennent pimenter un peu l'aventure, celle-ci reste plate la plupart du temps, et c'est bien dommage. La marque de fabrique de Luke Sharpe c’est d'avoir de bonnes idées pour les quêtes, mais il a toujours de la peine à broder une bonne intrigue au cours de l'aventure, ainsi qu'une bonne ambiance. Bref, je continue les aspects négatifs. Outre le manque d'ambiance et l'aventure peu passionnante, je trouve également que les descriptions sont un peu minimes. Là où Steve Jackson et Keith Martin aurait rajouté 10 lignes de plus pour décrire une scène, Luke Sharp se contente du minimum. L'exemple le plus flagrant est un paragraphe où l'on doit combattre un gobelin ("Vous vous ruez sur le Gobelin pour engager le combat") Ce n'est pas tout à fait les mêmes mots, mais c'est dans le même esprit. D'autres auteurs auraient rajouté plus de texte pour la même situation. Bien évidemment, qui dit chemins diversifiés, dit courte (voire moyenne) durée de vie, et ce n'est pas le « Volcan de Zamarra » qui va déroger à la règle. On débute avec quatorze drapeaux blancs sur la feuille d'aventure (chaque drapeau blanc représente l'une des murailles de fortifications de notre cité que nous devons noircir au fur et à mesure qu'elles sont détruites, lorsque le texte nous le dit) pour, arrivé à la fin du livre, n’en noircir que 4 ou 5. Ou alors ce sont les envahisseurs qui sont des branques en n’arrivant pas à détruire plus de murailles que ça. Au final, en refermant le livre, vous resterez un peu sur votre faim. Concernant la difficulté, elle est bien adaptée, même si vous devez quand même mettre la main sur différents objets pour espérer réussir plus facilement la mission.
En résumé, je dirai que « Le Volcan de Zamarra » possède autant de points positifs (quête originale, passages intéressants, plusieurs chemins, belles illustrations) que de points négatifs (durée de vie plutôt moyenne, descriptions minimes, manque d'ambiance, voyage peu intéressant la moitié du temps) ce qui en fait un Défis Fantastiques de base, parmi tant d'autres.

Intérêt : 75%
Difficulté : 79%
Sombrecoeur

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net