Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Château de Dracula


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition avec le logo Epouvante!              
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Epouvante! n° 1
James Herbert Brennan
Dracula's Castle
Noël Chassériau
Tim Sell
Tim Sell
1986
1987
mai 1987
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
401
2-07-033401-5
230

 


Résumé

Un jeune et intrépide clerc de notaire, Jonathan Harker, s'introduit dans une sinistre forteresse perdue au fin fond de la Transylvanie, dans laquelle le comte Dracula passe ses nuits à s'abreuver du sang des innocents qu'il égorge. Harker survivra-t-il aux pièges machiavéliques que lui tend un ennemi vieux de plusieurs siècles ? L'aristocrate assoiffé de sang ajoutera-t-il une nouvelle victime à son tableau de chasse ? VOUS seul pourrez en décider car, dans cette aventure infernale, vous êtes libre de choisir le personnage que vous souhaitez incarner : le chasseur de vampires ou son ennemi mortel, le comte vampire en personne !

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Alors, bonne chance…

 

Critiques

Le Château de Dracula appartient à la série Epouvante!, qui ne contient en tout en et pour tout que deux volumes, celui que je me propose de chroniquer ainsi que Frankenstein le Maudit. Cette série est l'oeuvre de J.H. Brennan, auteur bien connu des amateurs de ldvelh puisqu'il est également le père des séries Quête du Graal (série devenue mythique), Loup*Ardent (série qui possède ses détracteurs les plus ardents -c'est le cas de le dire- mais également de fervents admirateurs, enfin Brennan est aussi le géniteur de la plus récente (et dernière si je ne m'abuse) série de ldvelh sortie, à savoir Défis de l'Histoire.

Mais plongeons sans plus attendre dans le vif du sujet, à savoir l'aventure elle-même. Le premier point à noter, et qui n'est pas le moindre est la spécificité de la série Epouvante!, à savoir que chacun des deux volumes de cette série renferme en fait deux aventures. Ainsi dans Le Château de Dracula, le lecteur se voit offrir deux aventures et l'occasion d'endosser soit le "gentil" soit le "méchant" de l'histoire. Dans le premier cas, le lecteur joue le rôle de Jonathan Harker, avoué de notaire londonien et chasseur de vampire à ses heures, et dans le second cas on peut choisir de se prendre pour Dracula, le seigneur et maître de sa terrifiante demeure en Transylvanie.

Evidemment, l'une des caractéristiques de la série Epouvante est de s'inspirer de deux mythes de la littérature britannique du XIXème siècle, c'est-à-dire Dracula de Bram Stoker en ce qui nous concerne et de Frankenstein de Mary Shelley pour l'autre tome de la série Epouvante!, Frankenstein le Maudit.

Que l'on incarne Jonathan Harker ou son ennemi Dracula, chaque personnage possède les cinq même caractéristiques : la rapidité, le courage, la force l'habileté le psi ; caractéristiques obtenues en début d'aventure par le hasard (parfois fatal) des dés. En outre chaque personnage dispose de facultés spéciales telles que la Béatification ; la sanctification et l'empalement pour Harker; et la Domination des petits animaux, la Téléportation et la Transmutation pour Dracula. Par ailleurs chaque personnage dispose de 100 points de vie.

Au cours de l'aventure Harker et Dracula seront amenés à traverser les mêmes lieux qui sont au nombre de 40 et qui sont soigneusement décrits au début de l'aventure. Les paragraphes paires représentent les paragraphes arpentés par Harker, les paragraphes impairs ceux arpentés par Dracula.

Le but de l'aventure, selon que l'on soit Harker ou Dracula diffère. Si Harker doit s'introduire dans le château de son adversaire pour le détruire, Dracula au contraire traverse sa demeure afin de retrouver et de tuer un chasseur de vampire du nom de Van Helsing qui s'est introduit dans son repaire.

Evidemment, le fait d'incarner Dracula, donc un vampire n'est pas sans risque, puisqu'à chaque paragraphe traversé le seigneur de la nuit perd 2 points de vie. Et les points de vie perdus ne peuvent être récupérés que lors d'un combat. il suffit alors (enfin selon le bon vouloir des dés) de tirer un 6 ou un 12 pour sucer le sang de son adversaire et regagner en sa faveur le nombre de points de vie de son adversaire. Cependant, malgré cette succion, l'adversaire ne décède pas et il faudra reprendre le combat.

En parlant de combats, ces derniers sont relativement nombreux et loin d'être évidents. Ainsi, affronter des loups, dont le nombre est tiré au hasard par un dé peut s'avérer fatal. En effet, affronter six loups est plus que périlleux et il est bien difficile d'en sortir indemne.
On retrouve dans Le Château de Dracula, le goût, et surtout le talent de Brennan pour les passages et les corridors tortueux et labyrinthique à souhait. On notera ainsi la présence dans l'aventure, de portes ou de passages secrets qui peuvent parfois s'avérer plus qu'utiles. Si certains passages secrets vous permettront de vous débloquer de certaines situations ennuyeuses (comprendre tourner en rond) en découvrant une nouvelle salle, d'autres portes secrètes au contraire peuvent vous renvoyer vers un paragraphe visité au début de l'histoire. A manier donc avec précaution.

Le Château de Dracula est donc loin d'être une aventure facile, et rares seront les aventuriers à parvenir au bout de l'aventure en une seule reprise. Toutefois, on retrouve dans ce livre le style truculent et si caractéristique auquel Brennan nous a habitués. Son humour si personnel est toujours présent. De même, les références sont nombreuses. J'en veux pour preuve l'ouvrage que Harker emporte parmi son équipement, il s'agit bien sûr du Château des Ténèbres, le premier volume de la série-phare de Brennan, Quête du Graal. Dracula, n'est pas en reste non plus, puisque dans la bibliothèque personnelle du vampire on retrouve l'intégrale de la série Quête du Graal.

Le Château de Dracula est donc une aventure assez difficile (comme souvent chez Brennan), une aventure certes sympathique, mais avouons-le, pas non plus inoubliable. Ceux qui aiment Brennan pour sa Quête du Graal ou pour Loup*Ardent peuvent apprécier. après tout cela reste un ldvelh de qualité. Sinon c'est une aventure à tenter. Même si ce n'est pas un chef d'oeuvre, cela reste une agréable aventure.
Mon avis : à essayer.
Intérêt
: 6/10
Difficulté : 5/10

Hazgard

--------------------------------------------------

Avant propos:
Voici la critique du premier volume de cette longue série (^_^) qu'est Epouvante! (mise en scène par Brennan) Comme vous l'aurez compris, cette série est basé sur des livres déjà existants mettant en scène des monstres, ainsi que le créateur pour l'un, et l'ennemi juré de l'autre. Pour le moment, ceux qui nous intéressent sont Dracula, Jonathan Harker et Van Helsing. La particularité de cette série est le fait d'avoir deux aventures dans un seul bouquin. En l'occurrence, vous pouvez incarner soit le notaire Jonathan Harker et pénétrer dans le Château du Compte Dracula pour le tuer, soit incarner le Comte Dracula lui-même pour éliminer votre pire ennemi Van Helsing. Au niveau des règles, elles sont plus compliquées que celles de la série Quête du Graal, mais beaucoup plus simple que le système archi-complexe de la série Loup*Ardent. Notre personnage possède 6 compétences: la rapidité, le courage, la force, l'habileté, la psi et les points de vie. La rapidité et le courage servent uniquement pour déterminer, à l'aide deux dés en plus, qui engagera le combat en premier. La force et l'habilité représentent les dégâts que vous infligez à l'ennemi, à condition que vous fassiez 6 au minimum avec deux dés, auxquels vous ajouterez votre force et votre habilité. Le psi représente les facultés que les personnages possèdent, sous forme de capacités ou de pouvoirs. Honnêtement, je trouve que Brennan n'avait pas besoin de mettre autant de compétences pour les combats, mais peut-être qu'il était dans son propre délire. Enfin bref, passons à l'histoire. Le prologue est super bien écrit et met directement dans l'ambiance, franchement, il est peut-être court, mais vaut son pesant en Louis d'Or (monnaie "utilisée" dans le livre) et on parvient sans problème à imaginer la scène. Encore un autre point fort du livre, c'est le fait que Brennan a présenté, à l'aide d'une petite description, les 40 lieux que peut visiter le lecteur dans le domaine de Dracula, ce qui rajoute de l'ambiance au récit. Mais ce n'est pas tout, il a également truffé plusieurs passages secrets à travers les différents paragraphes, et ce sera à vous de lancer les dés pour savoir, à l'aide de la table des passages secrets, si il y a un passage à l'endroit où vous vous trouvez. A présent, passons aux aventures à proprement parlées, que je vais partager en deux parties : celle de Jonathan Harker et celle de Dracula.

Jonathan Harker :
Vous commencez votre mission au pied de la lourde porte d'entrée menant à l'enceinte du Château de Dracula. Si vous venez les mains vides car tout votre matériel à été volé par des brigands, vous possédez néanmoins trois capacités qui sont les suivantes : béatification (qui ajoute 5 points de dégâts en plus), la sanctification qui permet de déduire de 5 points les dégâts infligés par l'ennemi, et l'empalement qui permet, si vous faîtes 6 ou 12 avec les dés, de tuer instantanément un vampire. Il va s'en dire que ses trois capacités vous seront très utiles au cours de votre mission. L'aventure de Jonathan Harker se passera en grande partie, voire les trois quart du temps, à l'extérieur du château. Les différents lieux que vous visiterez (cour d'honneur, campanile, jardin, verger, cimetière, caveau, etc) seront très bien décrits, et de ce fait, l'ambiance est vraiment très bien rendue. C'est le point fort du livre. Il y a passablement de combats, mais l'aventure restera facile. D'une part grâce aux capacités de Jonathan, ensuite, vous pouvez rencontrer un moine prénommé Raspoutine qui vous guérira à chaque fois après un combat. Vous découvrirez également des médicaments, et il est possible d'utiliser le traitement naturel pour vous guérir (à condition que vous fassiez plus de 6 aux dés. Dans le cas contraire, vous devrez déduire le résultat obtenu de vos points de vie). De plus, les morts violentes sont très très rares. En bref, l'aventure ne sera pas très très compliquée. Tâchez seulement à surveiller vos points de vie actuels avant de débuter un combat ou vous le regretterez très cher. Au niveau des faits marquants, il faut retenir la rencontre avec le Joyeux Croque-Mort , à la fois drôle et morbide, l'attaque surprise dans le cabinet des figures en cire (lieu également très morbide soit-il en passant), l'altercation avec la fille et le fils de Dracula, l'entrevue avec le fantôme de l'Opéra, et bien entendu, le combat final avec Dracula lui-même. A noter que votre premier but est de trouver deux clés afin d'entrer à l'intérieur du repaire de Vampire. C'est également un plaisir de visiter l'extérieur du Château, car de nombreux choix vous sont offerts, et vous décidez du chemin que vous voulez emprunter. Il est possible de visiter tous les lieux, à vous de décider dans quel ordre. Ceci est un autre point fort. Toutefois, contrairement à ses autres récits, la série Epouvante! ne contient pas le fameux humour qui a fait le succès de Brennan, et c'est tant mieux. Ça perdrait toute crédibilité à l'histoire. Bien sûr, il y a quelques petits moments sympa, comme les nombreux clins d'oeils à la série Quête du Graal, et au fait que nous puissions nous battre contre une pomme vampire. Ce qui est plutôt rare dans les livres dont vous êtes le héros. Bien, je crois que j'en ai assez dit sur la partie de Jonathan Harker. Je vais maintenant parler de celle du Comte Dracula.
Intérêt : 84%
Difficulté : 60%

Comte Dracula :
La mission débute dans votre crypte où Dracula a senti la présence d'un grand danger sous la forme d'un métaphysicien nommé Van Helsing. A oui, il est aussi un tueur de vampires des plus acharnés (A noter que c'est à vous de lancer les dés pour déterminer les capacités de Van Helsing, donc si vous ne tirez que des uns, et bien c'est tant mieux, le combat final sera du coup très facile !). Bien entendu, Dracula ne va pas se lancer à l'aventure sans rien, il possède trois capacités qui sont les suivantes : domination des petits animaux, téléportation, transmutation. Contrairement au notaire, les capacités du vampire ne sont pas très pratiques et pas très utiles, excepté la téléportation car elle vous permettra de regagner votre crypte et de vous refaire une santé. Autre point négatif, étant un vampire assoiffé de sang, vous devez nous nourrir, ce qui veut dire qu'à chaque paragraphe parcouru, il faudra retrancher deux points de vos vie. Et le seul moyen d'en regagner, c'est pendant un combat où vous devrez sortir un 6 ou un 12 pour boire le sang de l'ennemi et regagner autant de points de vie qu'il (l'ennemi) en possédait à ce moment-là. Evidemment, il n'est pas facile de sortir souvent un 6 et un 12, ça dû m'arriver peut-être trois fois durant ma mission. Pour dire que le Prince de la Nuit, Dracula n'a presque que des désavantages. Par contre, et heureusement, il rencontrera plusieurs créatures (dont son fidèle servant Igor) qui se battront pour lui. Au niveau des lieux, vos pérégrinations se feront principalement dans le château, et un petit peu à l'extérieur. Mais Brennan a fait exprès. Harker visite les extérieurs et Dracula les intérieurs. L'un des rares avantages qu'à Dracula par rapport au notaire Londonien, c'est au niveau des passages secrets. Tant qu'il se trouve à l'intérieur de son château, il pourra rajouter deux aux résultat obtenu. Par contre, dès qu'il se retrouvera en dehors, il ne pourra majorer son résultat que d'un point. Et oui, ses souvenirs sont moins bons à l'extérieur qu'à l'intérieur ! A l'instar de l'aventure de Harker, vous pourrez visiter les pièces du château dans l'ordre que vous désirez. Au niveau des moments à retenir, il y en a nettement moins qu'avec l'autre aventure, mais, car il y a un mais, cette absence de faits marquants est grandement rattrapée par la fin. En effet, au cours de vos recherches dans votre château, vous découvrirez une douzaine de clés qui vous serviront à déverrouiller plusieurs portes. Et là, on se retrouve plongé directement dans l'univers des Chevaliers du Zodiaque lorsqu'ils affrontent les chevaliers d'or. En effet, derrière chaque porte se trouve un adversaire correspondant à l'un des signes astrologiques. J'ai trouvé cette idée géniale et vraiment bien venue. Certainement le meilleur passage de tout le livre, y compris de l'aventure de Harker. (Heureusement qu'il y a ce passage, sinon, la note ne serait pas très élevée)
Intérêt : 70%
Difficulté : 80%

Conclusion :
En résumé, un très bon livre possédant deux aventures bien distinctes, dont l'ambiance est très bien rendue (les illustrations aident aussi) et dont la façon d'écrire est très appréciable. Beaucoup d'éléments marquants et de bonnes idées. Comme quoi, Brennan n'est pas obligé de placer son humour pour nous pondre un bon livre. Malheureusement, un seul bémol, ce sont les caractéristiques défavorables du comte qui nuisent un peu son aventure.
Intérêt final : 77%
Difficulté globale : 70%
Sombrecoeur


Voir la carte

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net