Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Les Cryptes de la Terreur


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition avec le logo
Loup* Ardent
             
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition anglaise :

Année de la traduction française :
Sortie de l'édition française :

Edition française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Loup* Ardent n° 2
James Herbert Brennan
The Crypts of Terror
Catherine Chaine
Geoff Taylor
Geoff Taylor
1984
1985
septembre 1985
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
319
2-07-033319-1
158

 


Résumé

De son père, Loup* Ardent le Barbare a hérité non seulement du titre de Seigneur Xandine, mais aussi de Pouvoirs de Sorcier. Dans le Royaume du Harn, en proie à la terreur inspirée par une imminente invasion de la Horde des Démons que seul il pourrait empêcher, Loup* Ardent doit affronter les monstres et les pièges diaboliques des Cryptes de la Terreur. C'est à ce prix, seulement, qu'il pourra vaincre la Horde.

De VOUS seul dépend le sort de Loup* Ardent. Armé de deux dés, d'un crayon et une gomme, c'est vous qui déciderez des choix qui le mèneront au triomphe... ou à la mort !

 

Critiques

Après un premier livre frôlant la perfection, je me réjouissais de reprendre la lecture avec ces deuxièmes aventures et dès les premiers paragraphes, je savais que ce livre serait moins bien que son prédécesseur… Et j'avais vu juste. Le récit est certes bien écrit mais on voit parfaitement que l'auteur s'est moins impliqué au niveau de l'écriture. Il faut dire aussi que la situation de l'histoire ne le lui permet pas beaucoup. Le tout début est bien amené mais une fois que l'on se retrouve dans lesdites cryptes, le livre perd beaucoup de son intérêt. Allez à gauche, allez à droite, revenez en arrière, vous êtes morts rendez-vous au 13. Et tout ça en quelques lignes seulement. Mouais, bof, je ne suis pas très fan de ce genre de situation. Je n'ai lu que quelques paragraphes et directement je vois que l'histoire n'est pas très intéressante et est moins bien écrit. Une fois sortie de ces maudites cryptes, nous avons le choix de rencontrer plusieurs personnes. Le seul moment réellement intéressant du livre. La fin du livre ne m'a pas marqué plus que ça. Reste les combats, toujours autant difficiles mais encore faisable si nous avons de bonnes capacités et de la chance aux dés. J'ai réussi à tous les faire. Il reste les illustrations qui ne sont pas trop mal.
En résumé, un livre de moyenne qualité avec une histoire pas des plus intéressantes, un style écrit qui se relâche mais qui reste encore concevable. Nous vivons cette aventure avec nettement moins d'intérêt que la première. Il y a encore et toujours cette linéarité (qui n'est ni spécialement un point négatif ni un point positif vu que le style écrit est moindre que celle du premier tome). Les combats toujours aussi dur (la triche est souvent recommandée). Les illustrations ne sont pas trop mal, en tout cas, elles se marinent bien avec l'ambiance. La complexité du livre réside dans les combats.

Intérêt : 58%
Difficulté : 80%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Je ne connaissais la série controversée Loup* Ardent que de nom, et je voulais m'en faire ma propre idée. J'ai trouvé ce volume dans une brocante, je l'ai donc acheté, pour voir. Et tant pis si je commence directement par l'épisode 2.
Après lecture, je reste sur une impression très mitigée. Autant Les Cryptes de la Terreur m'a parfois beaucoup amusé, autant il m'a aussi ennuyé. C'est très bizarre. Ce livre se lit beaucoup plus comme un roman que comme un livre dont vous êtes le héros. L'utilisation de la troisième personne du singulier (du style :  que va faire Loup* Ardent ? Aller au nord, paragraphe x ou suivre le chemin du sud, paragraphe y) renforce cette impression.
Le scénario est bien pensé, le style est plaisant, le récit fourmille de détails et de descriptions qui n'apportent rien au joueur mais qui rendent le livre agréable à lire. Pas de doute, Brennan est à l'aise dans l'écriture, et on se demande s'il n'aurait pas mieux fait d'écrire une série de romans pour jeunes, s'intégrant dans une saga, par exemple. En tout cas, ses histoires peuvent fournir d'excellentes idées de scénarios pour des jeux de rôle. Et puis, son sens de l'humour et son recours assez systématique à la dérision, plutôt rare dans le genre, donnent une vraie particularité à la série. Quant aux illustrations, celle en couverture est magnifique (un point commun à tous les Loup* Ardent), celles de l'intérieur sont plus quelconques.
Mais bon, le jeu en lui-même est très facile. Il n'y a que 158 paragraphes. L'histoire se décompose en trois parties. C'est plutôt bien vu, le livre contient en fait trois aventures en une, qu'il faut mener à bien successivement. Dans la première partie, Loup* Ardent doit sortir vivant des Cryptes de la Terreur, sorte de lieu initiatique où il accumule du Pouvoir. Dans la seconde, il doit se trouver un allié entre plusieurs personnages pour mener à bien la suite de sa mission, à savoir tuer le prince Ragnok. Et dans la troisième, il cherche le chemin menant à son ennemi, afin de l'affronter dans le combat final. A chaque fois, plusieurs possibilités s'offrent à notre héros, et toutes peuvent mener à la victoire. C'est en ce sens que l'aventure est facile. Brennan laisse bien le lecteur mener sa propre histoire, en faisant ses choix, mais aucun ne le condamne. En chemin, Loup* Ardent va trouver des objets qui l'aideront dans sa quête. Mais s'il passe à côté, il pourra tout aussi bien réussir sa mission sans.
Un seul vrai écueil vient pimenter l'aventure : les combats. Et là, je me demande bien ce qui est passé dans la tête de l'auteur pour inventer des règles aussi tordues. Peut-être a-t-il voulu sortir du schéma habituel, et parfois trop simpliste des Défis Fantastiques, pour se rapprocher des règles en vigueur dans les jeux de rôles. En tout cas, c'est complètement raté. Pour mener à bien ces combats, il faut impérativement une calculatrice, et aussi une bonne dose de patience et de volonté. J'ai fait ce qu'à mon avis, des générations de lecteurs ont fait avant moi : j'ai complètement zappé les combats, considérant que je gagnais à chaque fois ! Du coup, l'aventure perd de son intérêt et devient trop facile.
En estimant que les autres volumes de la série sont similaires aux Cryptes de la Terreur, je terminerai ainsi : la série Loup* Ardent est l'exact contraire de Défis Fantastiques. La première est bien écrite, humoristique, facile à jouer mais aux règles de combats incompréhensibles, quand la seconde possède des règles enfantines mais des récits longs, touffus, très ardus, et parfois un peu austères.

Intérêt : 75 %
Difficulté : 49 %
Allobroge

--------------------------------------------------

Second volume de la série Loup* Ardent, Les Cryptes de la Terreur est la suite directe de la Horde des Démons. Du même auteur JH Brennan nous y retrouvons avec enthousiasme notre barbare devenu sorcier, accompagné de sa puissante lame Exterminator.
Apres avoir vaincu le prince démon de la horde, Loup* Ardent rejoint la capitale Pelimandar afin de se mettre en quête de pouvoir et de contrer l'assaut ennemi imminent. Ce passage nous permet de retraverser les cryptes et collectionner de précieux points. Loup* Ardent devra ensuite choisir soigneusement un allié afin de rallier le royaume du Kaandor et y défier le prince Ragnok de Harkaan.
Le style est toujours aussi léché et on se plonge sans trop de difficultés dans l'ambiance d'autant que le background est très fouillé. Les personnages secondaires sont bien sur nombreux et on prend vraiment plaisir à évoluer surtout que l'auteur a eu la bonne idée de s'entourer du même dessinateur Geoff Taylor.
Hélas cette suite n'est pas à la hauteur du premier opus car sous cette couverture superficielle se cachent de très gros défauts. La narration est linéaire et, même si les options demeurent nombreuses, nous ramène toujours vers "le droit chemin". Le passage sur la recherche d'alliés en est l'exemple parfait. Les liens qui nous unissaient à l'ouvrage précédent (Baldar et sa fille, l'orbe des démons..) sont tout simplement zappés, du coup on ne retrouve pas cette ambiance magique qui le rendait si spectaculaire.
Les combats sont extremements difficiles. Même avec des statistiques excellentes on peine vraiment car les batailles sont très longues et lassantes. Le duel final contre le prince ennemi est une jolie déception puisque nous ne connaissons même pas ses statistiques (?) en supposant qu'il soit possible d'en venir à bout.
Le bestiaire par ailleurs est varié (bêtes, gardes, créatures mythiques..) mais très mal mis en valeur par le système de jeu. La difficulté est donc clairement montrée du doigt, que ce soit dans les jets de dés hasardeux du dernier chapitre (une honte à ce niveau là..) ou dans les combats, le résultat est accablant : on se lasse très vite.
En résumé nous avons là une suite très attendue assez décevante. Malgré de nombreux atouts (background, narration, ambiance..) les cryptes perdent de leur souffle au fur et à mesure de l'aventure qui, heureusement, dispose d'une durée de vie assez limitée. Il reste néanmoins un très honnête divertissement si on n'est pas trop à cheval sur la difficulté des combats.

Intérêt : 69 %
Difficulté : 72 %
Milos

 

 

Retour à la série

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net