Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

La Créature venue du Chaos


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)            
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
troisième édition            
               

- Merci à Jeveutout pour le scan de la couverture de la troisième édition.


   
Série :

Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :

Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 24 (première et deuxième éditions)
Défis Fantastiques n° 13
(troisième édition)
Steve Jackson (UK)
Creature of Havoc
Noël Chassériau
Ian Miller
Alan Langford
1986
1989
janvier 1989
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
janvier 2007 (troisième édition)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
415
2-07-033415-5
(première édition)
978-2-07-061044-0 (troisième édition)
460

 


Résumé

Vous ne savez pas où vous êtes - vous ignorez même qui vous êtes. Cette créature primitive à qui un instinct rudimentaire tient lieu d'intelligence, c'est VOUS. Peut-être, au cours de l'aventure, parviendrez-vous à contrôler votre tempérament bestial, à en apprendre davantage sur votre propre compte et, plus tard, à découvrir quel destin vous est réservé. Le succès pourtant ne vous est pas assuré, car la Créature venue du Chaos peut succomber, elle aussi, aux innombrables pièges tendus par les monstres qui infestent le Défilé de la Dent-du-Troll...

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…
 

 

Critiques

Attention, vous vous attaquez là à du gros gibier !!! Je ne saurais que déconseiller cet ouvrage aux novices dans l'univers des Livres dont vous êtes le héros ! D'une part à cause de sa difficulté mais aussi par son aspect sombre. Mais attaquons la critique ; la feuille d'aventure est très simple et les règles aussi. Cependant, vous découvrez que, incarnant un monstre, vous êtes quasi invincible au combat singulier (sur un double, vous tuez l'adversaire et vous ne perdez qu'un seul point d'Endurance par blessure). A cet instant, on se demande quelle peut être la difficulté du livre. Mais passons à l'histoire : extra ! La plus complexe de tous les Défis Fantastiques ! Sur une vingtaine de pages vous est présenté des lieux et personnages, apparemment sans aucun rapport avec vous. Lisez attentivement, pour le plaisir mais aussi parce que cela vous sera d'une aide précieuse ! Cependant certains renseignements ne sont là que pour vous embrouiller et ne vous serviront strictement à rien.
Au début de l'aventure, vous êtes amnésique, ne comprenant pas le langage humain et ne contrôlez pas vos décisions. Rapidement, vous vous sortirez de ce mauvais pas (c'est automatique si les dés ne vous défavorisent pas trop, sinon c'est la mort) et vous pourrez jouer normalement.
La première partie se passe dans la forteresse souterraine de Zharrandan Marr et c'est le passage le plus difficile du jeu. Réussir à échapper aux souterrains est déjà un exploit, étant donné le nombre de passages et objets obligatoires à découvrir.
La seconde moitié du jeu vous permet de visiter bon nombre de lieux décrits au début du livre. Elle est elle aussi très dure, étant donné qu'il vous faut obtenir l'aide d'un mi-orque, pas si évident que ça à trouver. Mais pour finir le bouquin, il vous faut trouver la cachette de Marr ! Là aussi, mission quasi-impossible (vous devez d'abord découvrir un parchemin puis deviner le lieu au pif). Ainsi CHAQUE paragraphe peut être le bon. Autant dire que les chances de succès sont très faibles.
La fin est excellente, avec des coups de théâtre inattendus. De plus le style de Jackson est remarquable et les illustrations d'Alain Langford sont très réussies.
Un grand classique qui doit absolument trouver une place d'honneur dans votre bibliothèque personnelle. Surtout réservé aux fans purs et durs, les autres regarderont vite la soluce. A lire de toute urgence !!!!!
Intérêt : 9,5/10
Difficulté : 10/10 (impossible à terminer sans aide)
Aragorn

--------------------------------------------------

Je m'attaque cette fois-ci à un gros morceau de la série Défis Fantastiques : « La Créature Venue du Chaos ». Ce dernier est réputé pour être l'un des meilleurs, voire LE meilleur de cette série. Et même si je ne néglige pas ses nombreuses qualités, dire qu'il est le meilleur serait mentir. Il n'est pas aussi bien qu'un « Talisman de la Mort » ou un « Épée du Samouraï ». Néanmoins, je dois admettre qu'il possède de grands atouts. Tout d'abord son background. Peu sont les livres possédant un historique aussi complet que la « Créature Venue du Chaos ». De mémoire, la seule comparaison valable que je puisse faire est avec la « Planète Rebelle ». Comme je l'ai dit, ce livre est doté d'un background fouillé et d'une intrigue originale, qui comportent... comment dire... une fin surprise des plus agréables. Et niveau ambiance, ce n'est pas rien, déjà très présente, elle est encore plus prononcée avec les sublimes illustrations de Alan Langford, qui n'a rien à envier à Bob Harvey ou à Martin McKenna. En plus, le héros de ce livre n'est pas un héros comme les autres. En effet, le lecteur dirige une créature qui ignore tout de ses capacités et de son existence. Cette créature possède une force magistrale qui peut tuer un adversaire rien qu'en faisant un double. En plus, une idée bien trouvée fait que lors des premiers paragraphes, la créature que vous contrôlez n'est pas consciente de ses actes, et vous ne pouvez pas choisir vous-même les destinations que vous voulez prendre. Non seulement l'intrigue est bonne, mais en plus, le parcours à faire est parsemé d'embûches et de nombreux combats ! Cependant, je pense que même avec une habileté en dessous de 10 on a toutes ses chances de vaincre tous les adversaires, grâce à la technique de la mort subite que vous confère un double de dés. Le souterrain dans lequel vous commencez est très vicieux, car si vous ne parvenez pas à décrypter les messages codés rencontrés en cours de route, vous êtes bon pour errer éternellement dans lesdits souterrains jusqu'à votre mort... car des sortes de morts, il y a en a ! Pour ça, Steve Jackson a beaucoup d'imagination. Je dois dire que décrypter ces messages codés n'est vraiment pas facile et pourrait rebuter certains lecteurs... à la longue, la solution sera votre meilleure amie. De plus, si vous parvenez à sortir de ce dédale, vous devrez affronter les dangers extérieurs, et si vous ne faites pas équipe avec l'un des personnages non joueurs rencontrés, et si vous n'empruntez pas le bon chemin, n'espérez pas finir le livre ! Mais avec tout ça, ma plus grande déception - et frustration - viennent du fait que, à cause de cette règle de chemin unique, celui-ci nous empêche de visiter tous les lieux à disposition, que ce soit à l'intérieur du souterrain ou à l'air libre, et c'est bien dommage. Car rares sont les livres qui possèdent des lieux aussi riches. Aussi, je n'ai pas retenu de passages mémorables, ce qui est bien dommage.
En résumé, un livre possédant l'un des meilleurs background et l'une des intrigues les plus intéressantes (pour un Défis Fantastiques), ainsi qu'une atmosphère rarement égalée et bien mise en valeur par de superbes illustrations, mais qui est un peu gâchée par sa très grande difficulté et par son empêchement de pouvoir visiter tous les lieux à notre guise sans échapper à la mort. La capacité de Mort Subite, comme j'aime bien l'appeler, rend les combats plus attractifs.

Intérêt : 90%
Difficulté :
96%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Cette critique est la première que je vais écrire donc écrivons bien, mais commençons sans plus tarder.
Tout d'abord ce qui m'a frappé dans ce livre était le fait d'être un monstre et je me faisais donc une joie d'occire tous les humains qui croiseraient mon chemin. Or, prenez garde aventuriers, je ne fus pas déçu ! On a aussi l'occasion de manger des personnage emblématique de la terre du milieu : des hobbits !
Mais un des soucis de ce livre fut la difficulté constante qui le rendu impossible à finir sans les solutions surtout pour le code du langage. On peut imaginer que l'auteur a eu des gloussements sadiques en imaginant les nombreux pièges sans fins.
Mais l'histoire reste malgré tout très captivante et il y a beaucoup d'autres façons intéressantes de finir le jeu de façon classique : en mourant ou en arrivant au dernier paragraphe.
En conclusion ce livre est intéressant mais le coté one-path-true (comme on dit dans le milieu) laisse un goût amer dans la bouche et empêche de finir le livre en passant  par des endroits sympas comme le champ de manoeuvre.
 
Intérêt : 81%
Difficulté : 98%
Le disciple de Vashna


Voir les erreurs
Voir la carte
Voir la solution

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net