Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Retour à la Montagne de Feu


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir          
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
deuxième édition sans le logo
Fighting Fantasy
troisième édition          
               

- Merci à Lorin pour le scan de la couverture de la deuxième édition sans le logo Fighting Fantasy.
- Merci à Aragorn pour le scan de la couverture de la troisième édition avec le logo Défis Fantastiques.


   
Série :

Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :


Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :


Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 50 (première et deuxième éditions)
Défis Fantastiques n° 16
(troisième édition)
Ian Livingstone
Return to Firetop Moutain
Yannick Surcouf
Les Edwards
Martin McKenna
1992
1993
novembre 1993
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
octobre 1996 (deuxième édition  sans le logo Fighting Fantasy)
janvier 2007 (troisième édition)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
717
2-07-058269-8
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
2-07-050694-0 (deuxième édition  sans le logo Fighting Fantasy)
978-2-07-061037-3 (troisième édition)
400

 


Résumés

(première et deuxième éditions)

Il y a dix ans, après un combat acharné, un guerrier héroïque parvenait à vaincre l'immonde Zagor, le sorcier de la Montagne de Feu. Mais, grâce à son sortilège de Résurrection, Zagor est revenu d'entre les morts et a juré de prendre sa revanche. L'Allansie tremble de nouveau sous cette terrible menace. Et c'est vous, l'aventurier en quête de nobles causes, qui partez pour la Montagne de Feu, car vous seul êtes capable de pénétrer dans le labyrinthe interdit et de faire triompher la justice contre les Forces du Mal.

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

--------------------------------------------------

(troisième édition)

Il y a dix ans, après un combat acharné, l’immonde Zagor, sorcier de la montagne de Feu, tombait sous les coups d’un guerrier héroïque. Mais, grâce à son sortilège de Résurrection, Zagor est revenu d'entre les morts et a juré de prendre sa revanche. L'Allansie tremble de nouveau sous cette terrible menace. Et c'est vous qui partez pour la Montagne de Feu, car vous seul êtes capable de pénétrer dans le labyrinthe interdit et de faire triompher la justice contre les Forces du Mal.

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

 

Informations

- Ce livre est la suite du Sorcier de la Montagne de Feu. Une autre suite existe également : La Légende de Zagor. Par contre on y incarne des personnages différents dans chacun des livres.


Critiques

Je viens d'acquérir ce livre et je le finis à l'instant.
Lorsque je l'ai entamé, je ne m'attendais vraiment pas à grand chose, vue les mauvaises critiques que tout le monde en fait. Et je fus agréablement surpris. Car pour moi, il s'agit d'un excellent livre de Livingstone et un bon Défis Fantastiques.
L'histoire n'est pas très originale mais a le mérite d'être intéressante tandis que l'aventure est plutôt bien construite.
De nombreuses allusions sont faites au Sorcier de la Montagne de Feu (squelette de farfadet mort dans sa guérite, la pièce avec l'étui de "celui qui donne le sommeil à ceux qui ne peuvent dormir et les 5 squelettes des farfadets du tome1, etc...) ce qui n'est pas pour déplaire.
L'aventure est relativement longue, avec une difficulté bien gérée et des ennemis assez peu nombreux.
Le combat final est vraiment bien, j'ai beaucoup aimé l'idée de parcourir la Montagne à la recherche des élémentaux. Cette quête signifie qu'il y a énormément d'objets indispensables à découvrir et parfois bien cachés mais bon, j'ai déjà vu pire.
La fin est excellente et laisse présager la suite (La légende de Zagor)
Au final, un bon livre, certes classique mais sérieux et qui vous permettra de passer un très bon moment.
Intérêt : 8/10
Difficulté : 8/10
Aragorn

--------------------------------------------------

Suite presque directe du « Sorcier de la Montagne » du Feu. Je dis "presque" car c'est bien une suite de l'histoire originale mais pas avec le même personnage. Cela se passe bien plus tard. Alors, comme vous vous en doutez un tantinet, vous allez revisiter le labyrinthe de la montagne feu, mais contrairement au précédent volume, ici, le labyrinthe n'a pas un rôle aussi majeur. En fait, il n'y a plus de labyrinthe. L'histoire se décompose en deux parties : la première, votre traversée jusqu'à la montagne de Feu (une traversée en bateau et en vol d'aigle) et la deuxième, la montagne de Feu à proprement parler, bien qu'ayant un peu changé. En effet, si vous allez repérer quelques pièces déjà visitées dans le sorcier de la montagne de feu, après le lac, tout aura changé (en effet, dans le premier volume, la partie après le lac était celle de Jackson) cela fait toujours plaisir de se souvenir des salles déjà vues, mais nous serons tout aussi surpris de voir le changement vers la fin... enfin, d'un côté, tant mieux, on évite le copié-collé du premier tome. La deuxième partie est assez difficile, pas par ses ennemis (qui ne sont pas extrêmement coriaces) mais parce qu'il y a de nombreux pièges qui peuvent vous envoyer ad patres sans que vous vous y attendiez (ou sur un lancé de dés malchanceux). De plus, vous devrez trouver plusieurs dents de Dragon pour espérer occire le boss final qu'est Zagor (qui est aussi pas mal balèze au corps à corps et dont l'idée du combat est très bonne, je dois l'admettre).
La première partie (votre traversée du pays pour aller à la montagne de feu) est plus conventionnelle. Il y a le lot d'ennemis à vaincre et le lot de dangers à éviter. Par contre, vous allez revoir un personnage clé de la série en la présence de Yaztromo. Personnellement, j'ai presque trouvé meilleure la première partie que la deuxième. Bon, certes, l'histoire est très linéaire et si vous optez pour aller directement à la montagne sans passer voir Yaztromo, vous n'avez aucune chance d'arriver au bout. Encore un point obscur : que devient le héros du premier livre ? Pourquoi Zagor n'a-t-il rien fait pour l'éliminer ? Ah, oui, à noter que le Sorcier Zagor, qui, dans le premier livre demeurait mystérieux et non méchant, devient un être démoniaque dans le second. Bon, c'est vrai, se faire tuer à de quoi énerver. La Montagne de Feu est beaucoup plus sombre et plus sinistre que dans le « Sorcier de la Montagne de Feu ». On a l'impression d'évoluer dans l’antre d'une créature venue des Enfers (comme j'aime !) De ce côté là, je préfère ce tome-ci.
En résumé, une histoire relativement bonne pour une suite, quoiqu'un peu linéaire dans la première partie et toujours la quête pas évidente de la recherche des objets pour éliminer le boss final. Les combats sont nombreux mais pas si difficiles que ça (il y a toujours un moyen d'éviter de combattre les créatures les plus dures) Les personnes ayant fait le premier volume trouveront leur compte tandis que les puristes seront assez dépaysés. Il faut aussi fouiller la montagne de fond en comble pour espérer trouver tous les objets adéquats et nécessaires.

Intérêt : 82%
Difficulté : 86%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Plus de quinze ans après avoir lu Le Sorcier de la Montagne de Feu, j'ai repris mon épée contre Zagor, dans ce volume qui souffre globalement des qualités et des défauts propres aux "remake".
Ian Livingstone nous ballade dans une version "relookée" du labyrinthe abrité par la montagne, tout en préservant, ce qui réjouira les fans, des allusions à "l'ancien modèle". A maintes reprises, le lecteur attentif pourra se dire : "Tiens, c'est vrai, cette pièce, ce monstre, cet objet, ce piège étaient présents dans la version antérieure ! D'autant plus que l'introduction vous permet de parcourir des lieux qui seront familiers aux baroudeurs de l'Allansia : la tour de Yaztromo ou le village nain de Pont-de-Pierre.
Mais mise à part cette pointe de nostalgie, ce volume reproduit platement le même principe de jeu que son grand frère. Vous arpentez le labyrinthe pour rechercher, non plus des clefs numérotées, mais des Dents de Dragon en Or susceptibles de contrer les pouvoirs du sorcier.
En outre, à mesure que vous approcherez de la fin, vous serez systématiquement confronté à des situations desquelles vous ne pourrez vous dégager qu'à la condition de disposer d'une information ou d'un objet particulier. Vous serez donc régulièrement invité à tout recommencer, jusqu'à ce que vous ayez trouvé ladite information ou ledit objet qui vous permettra de franchir l'obstacle... et de tomber aussitôt sur un autre. C'est au prix de ces successives déconvenues que vous tisserez petit à petit le "chemin obligatoire". Ajoutons à cela que les objets "incontournables" se trouvent tous rassemblés aux mêmes endroits, ce qui supprime les "solutions alternatives" et impose une trame désagréablement "dirigiste".
De plus, même lorsque vous connaîtrez tous les tenants et aboutissants du labyrinthe, dans plusieurs situations agaçantes, la survie de votre personnage ne dépendra trop souvent que d'un bête jet de dé. Vous ne tirez pas le résultat attendu ? Vous êtes bon pour tout reprendre à zéro. D'ailleurs, mais le défaut est récurrent dans cette série, n'espérez pas boucler l'aventure avec un total d'habileté inférieur à 12 (et encore ce n'est pas gagné).
Enfin, mais est-ce moi qui ai pris de l'âge ? il me semble que l'auteur se complaît dans le "gore". Cadavres en putréfaction, repas d'yeux de gobelins, nécromants cherchant à vous dépecer... ce n'est pas du meilleur goût, et cela dénature le charme du Sorcier de la Montagne de Feu que j'avais trouvé plus "soft".
Bref, pour conclure sur une touche positive, j'avouerai m'être délecté, au terme de mon périple, du fameux paragraphe 400, proche de l'autoparodie.
Intérêt : 5/10
Difficulté : 8/10
Damohl


Voir les erreurs
Voir la solution

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net