Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Tombeau du Vampire


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition  avec le logo Dragon d'Or              
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Dragon d'Or n° 1
Dave Morris
Crypt of the Vampire

Patrick Floersheim
Bruno Elettori
Leo Hartas
1984
1985
octobre 1985
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
316
2-07-033316-7
290

 


Résumé

Dans les cryptes et les labyrinthes d'un inquiétant manoir abandonné, se terre le Baron Ténébron, un ignoble Vampire, gardé par ses créatures de la nuit, et des aventuriers aussi téméraires que vous qu'il a soumis à sa volonté diabolique. En dépit des terribles dangers qui guettent chacun de vos pas, vous n'avez qu'un but : anéantir le Baron Vampire. Mais pour cela, il vous faut découvrir son tombeau. Et le chemin qui y mène n'est pas de tout repos...

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. Vous seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance...

 

Critiques

Premier tome de la série Dragon d'Or, et l'un de tous premiers ldvelh auquel j'ai joué. Il faut dire que, parallèlement aux Défis Fantastiques, la série Dragon d'Or est l'une des toutes premières que j'ai lu. La particularité de cette série, et ce, pour tous les tomes, est sa qualité narrative. J'entends par-là qu'en général, la mission du livre est assez banale, et peu accrocheuse. Mais Dave Morris sait raconter ses histoires, il utilise une très bonne narration, est c'est un réel plaisir de lire ses écrits. Il n'a rien à envier à Joe "Loup Solitaire" Dever. Je pense que je n'étonne personne si je dis que la principale qualité de la série Dragon d'Or est son ambiance qu'il émane. Pour le Tombeau du Vampire, j'ai été charmé par nombre de ces passages. La meilleure est, pour moi, le moment où nous devons traverser le lac maudit peuplé de zombies, lesquels se font exterminer par les licornes (vous comprendrez ce passage quand vous lirez le livre.) ce passage est rudement bien mené, et la façon dont Morris a écrit la disparition de ces licorne est tout bonnement magnifique. En plus de ça, l'illustration de ladite scène est… envoûtante. Oh, il y en a d'autres de ces moments tout aussi prenants, le caveau du preux chevalier, les squelettes musiciens (scène très poétique, belle, et bien trouvée), la partie d'échec grandeur nature… Même le début, avant d'entrer dans le Château, est pas mal du tout. De plus, une autre bonne idée, est le fait que le héros puisse s'échapper du Château en passant par une cheminée, avant de faire une rencontre plus qu'inattendue… Toutes ces bonnes scènes sont mises en valeur par des illustrations qui, même si elles ne sont pas incroyables, vont très bien avec ce genre d'univers (style un peu baroque) Sans ces illustrations qui contribuent à l'ambiance, les livres de la série Dragon d'Or ne serait pas ce qu'ils sont maintenant. Evidemment, ce livre n'est pas parfait. D'une part, sa courte durée de vie. On le termine en une heure, même pas (mais j'avoue ne pas avoir chronométré) et il se fini rapidement, au point de nous laisser un peu sur nous faim. Et le Château n'est pas si Ténébreux que ça, et même s'il est peuplé de créatures tout droit sorties des Ténèbres, elles ne sont pas insurmontables. Tout comme les pièges. Je ne tiens pas compte de sa linéarité, qui, pour moi, n'est pas un point négatif (heureusement, car sinon le livre serait vraiment trop court !). Son principal défaut, est son système de combat. Aucune aptitude de combat n'est prise en compte (je ne parle pas de l'endurance. Pas besoin d'être un combattant pour avoir une endurance) tous les combats se basent sur la chance aux dés… et comme j'en ai que rarement, ça se retourne souvent contre moi. Il est possible de perdre plus de 20 points d'endurance en un seul combat, et nous ne possédons jamais de repas (mais l'auteur se rattrape en faisant découvrir à l'aventurier que nous sommes, plusieurs moyens de nous soigner. Du moins, dans ce tome-ci) Je pense qu'une règle de combat telle que celle des Défis Fantastiques, aurait été nettement meilleure. En ce qui concerne la difficulté, il vous faut impérativement un objet clé pour vous permettre de combattre le boss de fin (mais il faut vraiment être à côté de la plaque pour passer à côté de dudit objet). Le combat de fin ne tient aussi pas toutes ses promesses, car il est plus simple qu'on pourrait l'imaginer.
En résumé, un excellent livre, très bien écrit, avec une ambiance hors norme, et des illustrations qui l'accentuent davantage. Dommage que l'aventure soit aussi courte. Plusieurs scènes du livre resteront dans votre mémoire, même à la fin de votre lecture. La principale difficulté réside dans le système de combat pas très élaboré. (mais là ça va, il n'y en a pas énormément) Seuls les chanceux seront vainqueurs des combats sans trop de dommage.
Intérêt : 8,5/10
Difficulté : 7/10
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Premier opus de la série Dragon d’or, le tombeau du vampire marque l’entrée en lice de l’excellent auteur Dave Morris. Ce coup d’essai aura la tache d’autant plus rude qu’il doit gagner les faveurs du public. Il en résultera une série sans grande prétention certes, mais sans gros défaut non plus, comme nous allons pouvoir le constater.
Dans cette quête on incarne un jeune aventurier chargé, de par la force des choses, de terrasser un redoutable vampire régnant en tyran sur la région (comme tout bon vampire qui se respecte). Une intrigue simple mais un récit au combien prenant. L’exploration des catacombes du manoir est haletante, les descriptions précises et l’ambiance toujours au rendez vous. Véritable orgueil de l’ouvrage (et de la série), la fluidité du récit fait mouche, nous sommes transportés sans trop de difficultés dans les dédales sombres et humides..
Il n’en ai pas vraiment de même avec les illustrations de Leo Hartas. Sans être mauvaises, je trouve son style relativement décalé avec le ton glauque du donjon, 2 ou 3 images réussiront tout de même à marquer les esprits.
La quête aurait également gagnée à plus de rigueur au niveau des rencontres. Si les monstres, pièges et autres trésors sont bel et bien présents, les personnages rencontrés restent quant à eux trop peu nombreux et surtout pas assez exploités. Au final nous ne retiendrons que Hosanange et le baron Tenebron, plus peut-être ce mystérieux joueur d’échecs dont la rencontre est aussi silencieuse que courte. C’est maigre, très maigre.
Le tout se rattrape sur les combats. A cet effet, un nouveau système est mis en place, original mais un peu trop axé sur la chance, et nous permettra de nous frotter à toute une horde de mort-vivants et de bêtes sauvages. Là aussi dommage que le duel final nous laisse un petit peu sur notre faim.
L’ouvrage se rattrape incontestablement sur la qualité du scénario, sans être original il nous propose de nombreux parcours. Sa totale absence de linéarité et les rares objets indispensables à la réussite de notre mission accroissent quelque peu la durée de vie de l’ouvrage, car la mission en elle-même est très courte.
D’une difficulté très prenable, le tombeau du vampire s’adresse tout particulièrement aux aventuriers inexpérimentés. La quête est tout à fait jouable, les morts-subites plutôt rares et les combats ne devraient pas poser de problèmes majeurs.
En résumé, un livre très sympathique, au style accrocheur mais qui pêche un petit peu par la naïveté de son scénario et sa difficulté guère élevée.

Intérêt : 69%
Difficulté : 62%
Milos


Voir les erreurs
Voir la solution
Voir la Feuille d'Aventure

 

 

Retour à la série

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net