Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

La Malédiction du Pharaon


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition avec le logo Dragon d'Or              
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Dragon d'Or n° 4
Oliver Johnson
Curse of the Pharaoh

Laura Pitch
Bruno Elettori
Mark Dunn
1985
1986
mars 1986
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
333
2-07-033333-7
301

 


Résumé

Enfoui sous les sables brûlants du désert de Khem, se trouve le tombeau du grand pharaon Kar-Thot. D'immenses richesses attendent celle, ou celui qui les découvrira. Vous savez que de nombreux sont ceux qui ont perdu la vie - sinon la raison - en tentant cette quête. Mais ce n'est pas cela qui vous empêchera de vous lancer, à votre tour, dans l'aventure.
Cependant, si vous arrivez à déjouer les traîtrises de la ville d'Arksor, à vaincre le terrible désert de Khem, à trouver le bon chemin menant à la chambre funéraire, dans la pyramide de Kar-Thot, saurez-vous échapper à la Malédiction du Pharaon ?

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. Vous seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance...

 

Informations

Dans la série anglaise, ce livre est en réalité le numéro 5, ce qui n'est pas gênant puisque chaque livre est une aventure indépendante.
L'illustrateur de la couverture s'appelle Bruno Ellitori alors que celui des autres livres de la série s'appelle Bruno Elettori. Je pense qu'en réalité c'est le même illustrateur et que donc c'est une erreur qui provient du livre anglais.


Critiques

En route pour cette 4ème mission, qui est plus dans le sillage du Dieu Perdu. Quittons les contrées lugubres du Seigneur de l'Ombre, pour nous rendre dans le désert aride, à la recherche du tombeau du grand Pharaon Kar-Thot. (Note personnelle : ce livre a été le premier de cette série que j'avais en ma possession). Si je dis que la Malédiction du Pharaon est plus proche du Dieu Perdu, c'est parce que nous devons rechercher un tombeau qui appartient à une illustre personne. Moi qui suit un fervent de l'Egypte, je ne pouvais être que satisfait de vivre une aventure qui se déroule dans un désert, peuplé de monstres et de nomades. Malheureusement, et c'est le coeur serré, je dois dire que ce tome est (de loin) le moins bon de la série. Ce n'est pas du côté de l'ambiance qui s'en dégage, car, comme d'habitude, elle est magique (la traversée du désert est très bien rendue, de même que la bourgade du début de livre) ni du côté des illustrations (même si elles sont quand même en dessous des autres jusqu'à présent) mais tout simplement parce qu'il n'y a quasiment aucun moment mémorable. Comme je l'ai dit, peut-être la traversée du désert qui est très bien décrite, mais une fois dans le tombeau, il n'y a pas grand chose. J'ai beau cherché, aucune scène ne sort du lot. Peut-être celle avec les statues, ou, dans une moindre mesure la rencontre avec le "boss" de fin, mais sinon... Je crois que le meilleur passage reste la fin, c'est-à-dire le dernier paragraphe qui, je l'avoue, n'est pas mal du tout. Pourtant, ce livre ne referme pas que des défauts. C'est le moins linéaire jusqu'à présent. En effet, si vous emprunter un chemin autre que le chemin principal, vous pouvez clore le livre assez rapidement. Ensuite, lors d'une deuxième relecture, vous aurez tout le loisir d'emprunter le chemin principal (ou encore un autre chemin parallèle). Evidemment, le fait de prendre ces seconds chemins rend l'aventure beaucoup plus courte, alors que question durée de vie, on est (très) loin d'un Revanche du Vampire ! Mais ceci, c'est au bon vouloir du lecteur. En ce qui concerne la difficulté, il y en a presque aucune. De part parce que les ennemis à combattre seront relativement rare, et d'autres parts car les objets qui vous seront utiles se trouveront presque à coup sûr sur votre chemin, pas de risque de passer à coter ! Néanmoins, il faudra quand même faire travailler votre jugeotte. Oliver Johnson sait faire vivre et raconter son aventure, mais il ne possède pas la même imagination et les mêmes bonnes idées que son comparse Morris.
En résumé, la seule déception de la série, qui avait, pourtant, un gros potentiel. Le livre aurait pu être mis plus en valeur, et être plus élaboré. Mais l'auteur était peut-être en panne, voire en manque, d'inspiration pour son oeuvre. Pas grand chose à se mettre sous la dent dans ce Malédiction du Pharaon, si ce n'est la bonne ambiance qui s'en dégage, et les illustrations qui vont bien avec. Et comme d'habitude, le style écrit est très bon. Johnson, avec son Seigneur de l'Ombre, avait pondu un excellent tome, mais est retombé beaucoup plus bas avec ce deuxième livre. Avait-il épuisé toutes ses idées ?
Intérêt : 7/10
Difficulté : 6/10
Sombrecoeur


Voir les erreurs
Voir la Feuille d'Aventure

 

 

Retour à la série

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net