Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Château des Ames Damnées


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

1ère édition (cliquez sur l'image pour l'agrandir)              
première édition  avec le logo Dragon d'Or              
               

   
Série :
Auteurs :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Dragon d'Or n° 5
Dave Morris et Yves Newnham
Castle of Lost Souls

Mona de Pracontal
Bruno Elettori
Leo Hartas
1985
1986
mai 1986
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
356
2-07-033356-6
309

 


Résumé

Par-delà les collines et les marais hantés, là où le soleil perd de son intensité avant de disparaître, se dresse le lugubre château de l'archidémon Capon. Depuis la nuit des temps, cet ennemi juré de l'humanité traque les mortels pour s'emparer de leur âme et les livrer pour l'éternité aux tortures les plus cruelles et les plus diaboliques dans son antre infernal. Enfin, on en vient à connaître le secret magique qui permettra d'anéantir le monstre. Et c'est à VOUS qu'est confiée cette périlleuse mission. Mais saurez-vous libérer le monde de cet abominable fléau, ou viendrez-vous grossir les rangs des victimes de Capon ?

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. Vous seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance...

 

Informations

Dans la série anglaise, ce livre est en réalité le numéro 6, ce qui n'est pas gênant puisque chaque livre est une aventure indépendante.
L'illustrateur de la couverture s'appelle Bruno Ellitori alors que celui des autres livres de la série s'appelle Bruno Elettori. Je pense qu'en réalité c'est le même illustrateur et que donc c'est une erreur qui provient du livre anglais.


Critiques

Ce 5ème livre allait-il remonter le niveau après le moyen La Malédiction du Pharaon ? Et la réponse est oui, même plutôt deux fois qu'une. Et, tiens donc, c'est Dave Morris est un certain Newnham qui sont aux commandes de ce livre. Serait-il pour ça qu'il soit meilleur ? Je pense que oui, car Morris est vraiment un excellent auteur, et je suis un peu près sûr que c'est lui qui a fourni presque tout le travail. A moins qu'il a supervisé une première partie du livre, et a laissé la seconde à cet Newnhman, comme Livingstone et Jackson avaient fait pour Le Sorcier de la Montagne de Feu? Quoi qu'il en soit, Le Château des Âmes Damnées est un bon récit, qui est presque la copie conforme du Seigneur de l'Ombre dans sa forme (tuer un méchant dans son antre maléfique) mais dans la forme, c'est un peu différent. Et c'est cette forme qui est le point fort de ce 5ème volume. Certes, le but de la mission est des plus simples, mais pour y parvenir, vous devrez trouver cinq objets qui vous permettront d'anéantir Capon, le Maître des Âmes damnées. Vous devrez parcourir la bourgade, où vous vous trouvez, de long en large pour dénicher les premiers objets. Plusieurs moyens et plusieurs choix s'offrent à vous, et c'est vraiment très bien venu. L'atmosphère que dégage cette petite ville est conventionnelle, mais est bien décrite. Et lorsque vous les aurez trouvés, vous devrez quitter ladite ville pour continuer votre recherche, jusqu'à à ce que vous arriviez à l'antre de Capon. Comme pour le Seigneur de l'Ombre, les meilleurs moments se situent avant d'entrer dans la citadelle ennemie. Le voyage est ponctué de moments forts intéressants. Je pense notamment à l'embuscade contre le carrosse, le petit mausolée qui contient l'urne, le pécheur, le lion, l'hébergement chez les nonnes, et le marais se trouvant juste avant la Citadelle de Capon. Ce n'est assurément pas des moments mémorables, mais les idées sont là, et ces scènes ajoutent un cachet si particulier au livre. Une fois dans la Forteresse, il n'y a, pour ainsi dire, presque plus aucune scène d'originale. Seul la salle du bal masqué referme quelque chose d'intéressant (je trouve la scène très belle, même si, au demeurant, elle paraît très courte). Le boss de fin a aussi son style, comme le Seigneur de l'Ombre. Du côté de la difficulté, si ce n'est des combats (pas très élevés, mais quand même présent tout dépend de nos actes et du chemin suivi), elle sera plus ardue que les autres, car il faudra trouver les bons objets (mais ceux-ci sont faciles d'accès) et savoir quand les utiliser. Mais sinon, comme dans les autres livres de la série Dragon d'Or, la forteresse elle-même ne présente pas de grands problèmes. Et comme à l'accoutumée, l'ambiance y est excellente, bien mise en valeur par les illustrations fidèles à elles-mêmes !A noter que ce tome est le moins linéaire de tous, car plusieurs chemins sont possibles pour nous mener auprès de Capon.

En résumé, de nouveau comme chez Morris, il nous offre une excellente aventure, bien que banale, et nous offre un récit solide, qui donnera un petit peu plus de fil à retordre que les précédents. L'atmosphère est toujours là, les illustrations aussi, le récit est toujours aussi agréable à lire, et quelques combats viendront ponctuer l'aventure. Une difficulté un peu plus ardue que dans les tomes précédents.
Intérêt : 8/10
Difficulté : 7,5/10
Sombrecoeur


Voir les erreurs
Voir la solution
Voir la Feuille d'Aventure

 

 

Retour à la série

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net