Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

La Forteresse Maudite


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir          
première édition avec le logo
Loup Solitaire
deuxième édition sans le logo
Loup Solitaire
troisième édition          
               

- Merci à Meneldur pour le scan de la couverture de la deuxième édition.
- Merci à
Jeveutout pour le scan de la couverture de la troisième édition.


   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :

Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :


Edition Française :

Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :


Nombre de paragraphes :
Loup Solitaire n° 7
Joe Dever
Castle Death
Pascal Jusforgues et Alain Vaulont
Peter Andrew Jones
(première édition)
Daniel Moignot (deuxième et troisième éditions)
Gary Chalk
1986
1987
avril 1987
(première édition avec le logo Loup Solitaire)
octobre 1996 (deuxième édition sans le logo Loup Solitaire)
mai 2006 (troisième édition)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
403
2-07-033403-1
(première édition)
2-07-050683-5 (deuxième édition)
2-07-057497-0 (troisième édition)
350

 


Résumé

Vous êtes Loup Solitaire, seul et dernier Maître Kaï du Sommerlund. La quête que vous avez entreprise va maintenant vous conduire au Dessi, pays des Anciens Mages qui ont accepté de vous aider dans votre périlleuse mission. Mais ils exigent, en retour, que vous les débarrassiez à tout jamais du Seigneur de la Forteresse Maudite, un être dont les desseins diaboliques menacent l'avenir du Dessi. Or, c'est au coeur même de cette sinistre forteresse que se trouve l'objet de votre qête. Pour vous en emparer, il vous faudra déjouer les redoutables pièges qui jalonnent les galeries et les souterrains du lugubre château.

Vous seul prendrez les décisions utiles au succès de votre mission, et, pour mener les combats, vous n'aurez besoin que de la Table de Hasard figurant dans cet ouvrage.

 

Critiques

Le ton est donné dès le début : sinistre et dangereux. Loup Solitaire prend une bonne leçon d'humilité dans cet épisode. L'ambiance glauque est bien rendue même si l'on se pose des questions sur la cohérence du lieu et de l'intrigue.
Une épreuve où tout est mortel.

Intérêt : 60%
Difficulté : 65%
Efelle

--------------------------------------------------

Un volume franchement moins bon que les autres, passablement lourd et entaché d'incohérences : on sent bien que le style de Joe Dever n'est pas adapté aux donjons typiques des Défis Fantastiques ; et qui plus est, j'ai trouvé l'intro et la conclusion pas mal bâclées par rapport aux autres volumes de la série...
Mais que diable Loup Solitaire allait-il faire dans cette galère?

Intérêt : 4/10
Difficulté : 6/10
Meneldur

--------------------------------------------------

7ème aventure du désormais légendaire Loup Solitaire. Cet opus faisait parti d'un de ceux que je me réjouissais de voir, déjà car de un j'aime beaucoup les aventures se passant dans des Châteaux et de deux, car j'ai beaucoup entendu de mal à son propos, ce qui a attiré ma curiosité. Après l'avoir fait, je suis resté quelques minutes perplexes. Etait-il bien ou médiocre ? Franchement, même encore maintenant je ne sais pas. Le début avait super bien commencé jusqu'à l'entrée de la Forteresse. Peut-être parce que je n'étais pas plongé à fond dans l'histoire. Le fait était que toutes les pièces se ressemblaient les unes des autres, on avait pas l'impression d'avancer beaucoup à travers le dédale du château. Pourtant, il y avait des moments et des évènements pas mal du tout. En tout cas, au niveau de l'action j'ai été rudement servi, d'ailleurs, cela s'est retourné contre moi puisque je me suis finalement fait tué. Il faut dire que le bouquin n'est pas simple puisqu'on confisque toutes nos armes et qu'on nous place dans un labyrinthe dont en doit en sortir vivant... pas simple quand on a peu de vie et pas d'arme! C'est le plus dur Loup Solitaire qu'il m'ait été donné de faire jusqu'à maintenant. Il faudra vraiment que je le refasse et que je me plonge vivement dans l'aventure.
En bref, un livre avec beaucoup d'idées mais malheureusement pas assez exploitées et gâchées par un manque de descriptions à travers les pièces de la forteresse.

Intérêt : 6,5/10
Difficulté : 7,5/10
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Le septième tome de la série et de l’avis général l’un des moins appréciés. En effet dans ce livre, Dever nous fait visiter l’une des forteresses caractéristiques de Défis Fantastiques, exercice dans lequel, nous le verrons, il n’excelle pas forcément.
Mais commençons par le commencement : l’intrigue de départ m’a franchement bien plue, d’autant plus que le paragraphe d’introduction est vraiment excellent. Idem pour les premiers paragraphes où l’on arrive sur l’île. Ensuite ça se gâte quand même un peu. D’abord l’aventure ne se déroule pas dans la forteresse mais sous le château dans des souterrains et de vastes salles. Le principal problème du bouquin vient de là : tous les lieux visités se ressemblent et on n’a pas vraiment l’impression de progresser dans le dédale. Les descriptions sont moins bonnes que dans le reste de la série et si vous espérerez tracer un plan autant renoncer tout de suite :
Dever en semble pas du tout maîtriser son décor et c’est tellement labyrinthique qu’on renonce au bout de 3 paragraphes.
Autre gros défaut : la cohérence de l’histoire. On se demande naturellement  d’où sortent tous ces souterrains remplis de monstres et l’auteur ne nous l’explique à aucun moment. J’ai été très déçu de ce côté-là.
Passons maintenant aux points positifs : tout d’abord le grand Méchant du scénario, Zahda, est un très bon adversaire, aussi machiavélique que possible et un des rares à capturer si facilement Loup Solitaire. Ensuite le passage du Labyrinthe m’a bien plu, j’ai trouvé que c’était la meilleure partie du tome c’est dire !
L’ambiance est quand à elle plutôt bien rendue si vous aimez le style glauque car il s’agit uniquement de cela ici. Enfin le livre est assez difficile : en effet on se retrouve sans armes dans le labyrinthe et c’est en conséquence assez dur de survivre.
Au final, un livre rempli de bonnes idées mais qui pêche sur plusieurs points, notamment les incohérences au niveau de l’histoire et la progression du récit. Quelques bons passages et une ambiance bien rendue le rendent finalement assez sympathique bien que ce soit loin d’être un chef d’œuvre. Personnellement, je l’ai bien aimé mais je suis l’un des rares dans ce cas.

Intérêt :
70 %
Difficulté :
 75 %
Aragorn
 


Voir les erreurs
Voir la solution

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net