Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Voyage de l'Effroi


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir              
première édition avec le logo
Quête du Graal
             
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition anglaise :

Année de la traduction française :
Sortie de l'édition française :

Edition française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Quête du Graal n° 4
James Herbert Brennan
Voyage of Terror
Janine Hérisson
John Howe
John Higgins
1985
1986
février 1986
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
329
2-07-033329-9
203

 


Résumé

Les Saxons ont envahi Avalon ; le roi Arthur a égaré Excalibur, sa fameuse épée magique ; les Chevaliers de la Table Ronde se chamaillent à qui mieux mieux. Bref, vous seul pouvez remettre un peu d'ordre dans le royaume, et surtout rejeter les Saxons à la mer. Et d'ailleurs, Merlin ne vous laisse pas le choix. D'une formule magique, il vous appelle auprès de lui. Le malheur, c'est que Merlin - comme chacun le sait - est souvent distrait... Parviendrez-vous à retrouver les Saxons parmi tous les héros et les monstres de la Grèce antique ?

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Alors, bonne chance…

 

Critiques

Quatrième volume de la quête du graal, il est le seul où l'action ne se déroule pas en Avalon. En effet Merlin, qui a reçu un sceau d'eau sur sa maison-bulle au fond du puit de Glastonbury, vous a envoyé par inadvertance en Grèce Antique ! Dans cet épisode, vous ne possédez donc ni votre fidèle Excalibur Junior ni votre pourpoint en peau de dragon, en conséquent les combats sont plus durs que dans les autres tomes.
Au départ, vous vous trouvez dans un bateau tombé aux mains de pirates. Rapidement, vous délivrerez l'équipage fait prisonnier (Jason et ses Argonautes) et vous viendrez à bout des mutins.
Ensuite, vous vous trouverez en possession d'une carte maritime et devrez décider sur quelles îles vous aborderez. Aux nombres de 11, ces dernières offrent des contrastes saisissants et vous entraîneront dans diverses aspects de la Grèce.
L'aventure est longue, difficile et parfois un peu répétitive, néanmoins cela reste un livre de qualité avec beaucoup d'humours (l'épisode de la toison d'or en est un exemple flagrant). Les ennemis sont nombreux et féroces, tandis que beaucoup d'îles peuvent vous faire subir une mort violente. Les 10 clés d'or à trouver sont parfois bien cachées et les trouver toutes vous donnera du fil à retordre.
Un livre sympathique mais certainement pas le meilleur de la série. A découvrir.
Intérêt : 6,5/10
Difficulté : 8/10
Aragorn

--------------------------------------------------

Jusqu'à maintenant, les dernières aventures de la Quête du Graal ne proposaient pas de grandes difficultés, et ce, grâce à la Pierre de Chance acquise dans le premier tome, grâce à E.J., grâce au pourpoint en peau de dragon, et grâce aux livres de magies de Pip. Mais dans ce tome, oubliez tout ça !!! Vous n'avez rien de tout ce que j'ai précédemment mentionné et ceci durant toute l'aventure. Vous l'aurez compris, le Voyage de l'Effroi s'annonce difficile, et c'est bien le cas. Brennan ne s'est pas gêné de nous mettre maints adversaires en travers de notre chemin, et pas des moindres ! Cyclope, Hydre, Tyrannosaure, harpies, etc... beaucoup de créatures relativement difficiles à occire, et en ayant pour tout arme un gourdin, ça ne va pas être facile ! Fort heureusement, il y a certains moments où vous serez accompagnés d'un allié, et vous découvrirez également des objets susceptibles de vous aider à vaincre vos adversaires "plus" facilement. Toutefois, il faut les trouver et les utiliser à bon escient, ce qui n'est pas toujours facile. Cependant, l'absence de la Pierre de Chance se fera très ressentir, ainsi que celle d'E.J. A noter que si vous ne trouvez pas la cuirasse magique, il y a très peu de chance que vous finissiez l'aventure en vie. En ce qui concerne l'environnement de l'aventure elle-même, le cadre de la Grèce Antique est une bonne idée, et la façon de la visiter, toujours à l'aide des plans made in Brennan, est toujours agréable. Ici, cette façon est nettement moins lourde que dans Les portes de l'au-delà, et elle nuit moins à la fluidité lecture. L'humour est bien présente, entre Jason et les Argonautes (très bonne idée de l'auteur, d'ailleurs) en passant par la Mangouste Mercenaire, Nosferax (toujours présent !), etc. J'ai également bien aimé le fait de visiter toutes ces îles, mais je n'ai quand même pas réussi à entrer dans cette ambiance, contrairement à L' île du roi lézard de Livingstone où les pérégrinations sur l'île sont mieux décrites. Ah oui, je parlais de la difficulté des combats, mais il y a autre chose qui vous posera problème. En effet, pour retrouver votre très cher Royaume d'Avalon, il vous faudra dénicher une dizaine de clés éparpillées sur les dizaines d'îles disponibles. Sans ces clés, vous êtes prêts à errer dans la Grèce Antique pour toujours en compagnie des Argonautes, et ce n'est vraiment pas un cadeau ! Pour les moments mémorables, je dirai que celles avec Jason et la Toison d'Or, Nosferax, Vulcain, le Pirate avec le Perroquet et la Mangouste Mercenaire sont les meilleurs du livre. Malgré tout, j'ai eu du mal, à plusieurs moments, à m'immerger complètement dans l'histoire, je ne sais pas, il n'y avait pas le petit truc qui scotche le lecteur devant son livre. Je pense que c'est dû à son manque d'ambiance. De mon avis personnel, le plus grand défaut de la série Quête du Graal est son atmosphère qui a de la peine à se faire ressentir, elle n'arrive pas à sortir du lot et le lecteur à de la peine à plonger dans le récit. Et les illustrations, bien que jolies, ne suffisent à retranscrire l'atmosphère comme il se doit. Et il faut avouer que sans E.J., c'est pas pareil. Mine de rien, on se sent plus en sécurité lorsqu'elle pend le long de notre flanc que quand nous sommes armés d'un simple bâton. Mais il reste toujours ce brave Nosferax avec ses vers mémorables !

En résumé, le moins bon de la série sans aucun doute (à noter qu'au moment de la rédaction de cette critique, je n'ai encore jamais lu La légion des morts), ce n'est pas l'imagination qui manque, loin de là, mais la difficulté des combats peuvent engendrer une certaine lassitude (voir beaucoup) au lecteur-joueur, et ce n'est pas le manque d'ambiance qui va combler ladite lassitude. Il reste toutefois l'humour de Brennan et quelques bonnes idées.
Intérêt : 6,5/10
Difficulté : 8/10
Sombrecoeur
 


Voir les erreurs
Voir la solution
Voir la Feuille d'Aventure

 

 

Retour à la série

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net