Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Labyrinthe du Roi Minos


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir              
première édition avec le logo Chroniques Crétoises              
               

   
Série :
Auteurs :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Chroniques Crétoises n° 2
John Butterfield, David Honigmann et Philip Parker
At the Court of King Minos
Arnaud Dupin de Beyssat
Michael Embden
Dan Woods
1985
1986
août 1986
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
364
2-07-033364-7
540

 


Résumé

Votre quête généreuse pour venger l'odieux assassinat de votre noble frère Thésée vous conduit sur les côtes découpées de la fière et sauvage île de Crète. Car VOUS êtes Althéos, le jeune héros envoyé par les dieux pour réclamer justice au nom de votre famille et délivrer votre pays du sanglant tribut payé au Minotaure. Mais vous serez tout d'abord confronté aux tensions et aux intrigues de la Cour du Roi Minos où deux factions rivales luttent sournoisement pour le pouvoir. Vous devrez y jouer honorablement votre rôle si vous ne voulez pas périr honteusement !

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des personnages à affronter.

 

Critiques

A la suite d'un premier tome qui ne sortait vraiment pas des sentiers battus, c'est un peu hésitant que j'ai pris cette suite entre les mains. Pourtant, j'ai toujours voulu parcourir le légendaire labyrinthe du Roi Minos (j'en avais tant entendu dans les livres et à la télé) et finalement, ce fut avec entrain que je me suis lancé dans l'aventure. Première chose que je constate, au fur et à mesure, on nous propose deux choix : soit de rester dans la cour du Roi Minos, soit de partir directement à la recherche de l'entrée du Labyrinthe. Bien évidemment, j'ai opté pour le premier choix, pendant que j'allais lire des choses intéressantes. Ben en fait, non. Certes, il y a deux trois scènes assez plaisantes, mais pas de quoi sauter au plafond. Une galerie de personnage défile devant le héros, mais il n'est pas toujours facile de savoir si ces personnages sont soit filles, soit garçons, car les noms n'aident pas trop. Je me suis aidé des images, mais il faut croire que le dessinateur n'arrive pas à faire la différence entre les deux sexes, car que ce soit femmes ou hommes, ils se ressemblent tous ! Et de toute façon, je n'ai pas trouvé ces personnages très captivants, hormis quelques uns. Beaucoup de choix s'offrent à nous, et ce n'est pas dérangeant, on aura d'autres surprises pour les lecteurs à venir, mais le manque de combat (il n'y en a pas) se fait assez vite ressentir, car on commence un peu à s'ennuyer. Vu que je suis un homme d'action, s'il n'y a rien qui vient pimenter l'histoire, je me lasse assez rapidement. Et comme je l'ai déjà dit, la façon dont écrit l'auteur n'est pas des meilleures (ou est-ce à cause de la traduction ?) Bref, après une petite trahison, on se retrouve enfin dans le labyrinthe... qui ne tient vraiment pas toutes ses promesses ! Je m'attendais à arpenter de sombres et glauques couloirs, mais rien de ça. A chaque paragraphe, ou nous explique la signification des dessins qu'Althéos voit sur les murs (bon, c'est le moyen de trouver le bon chemin) mais l'auteur aurait pu trouver une façon un peu plus recherchée pour amener le lecteur à la rencontre du Minotaure. En parlant du Minotaure, le combat tient là ses promesses, car il est particulièrement difficile, si vous ne trouvez pas l'arme nécessaire (bien qu'il faut être bête pour ne pas la trouver) il y a très peu de chance pour que vous puissiez espérez le vaincre. Une fois la bête vaincue, la fin est un peu bâclée, on rencontre une femme qui semble connaître Althéos, alors que le lecteur ne l'a jamais rencontrée (du moins, sur mon chemin) Sinon, je n'ai rien d'autre à rajouter.
En résumé, un livre vraiment très très moyen où il ne se passe pratique rien, et qui se situe bien en dessous du premier (qui n'était pas un chef d'oeuvre) Seul le combat contre le Minotaure restera dans la mémoire du joueur. Il reste toujours une longue histoire, que l'on pourra recommencer sans autre grâce à sa non-linéarité.
Intérêt : 6/10
Difficulté : 8/10 (pour la rencontre avec le minotaure)
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Ce deuxième volet de la trilogie présente une particularité assez intéressante, et que je n'ai personnellement jamais retrouvée dans d'autres Livres dont vous êtes le Héros.
Il s'agit certes de tuer le minotaure, mais vous pouvez vous y prendre de plusieurs manières.
D'abord la plus expéditive. Vous cherchez d'emblée l'entrée du labyrinthe, vous débusquez l'animal, vous le tuez et vous réembarquez, sans trop comprendre pourquoi cette Ariane dont vous n'avez jamais entendu parler tient à vous accompagner. Auquel cas, vous aboutirez au dernier paragraphe sans avoir lu plus du cinquième du livre !
Ensuite la plus diplomatique. Vous pénétrez la cour du roi Minos. Vous liez connaissance avec les courtisans, dont certains se montreront à votre égard plus bienveillants que d'autres. Vous vous faufilez au milieu de toutes ces intrigues de cour qui ne touchent que de loin votre mission. Ainsi, vous pourrez vous renseigner sur les différentes factions composant l'entourage du roi, vous aurez vent d'un complot, vous assisterez à des amours naissantes et d'autres, contrariées, vous serez confronté à des rivalités dont l'origine remonte à bien avant votre venue. Vous lierez connaissance avec des personnages à la psychologie plutôt bien esquissée (ce qui n'est pas le propre du genre). Vous côtoierez l'irascible Polycrates, capitaine des gardes. Vous verrez l'éclosion d'une idylle entre le sympathique Opris et la belle Noa. Le ramponneaux Lactris, par contre, qui s'est vu refuser la fonction d'éphore aux dépends d'Opris, s'amourachera, par dépit, de la naïve Psyché qu'il plaquera ignominieusement, ce qui ne lui portera pas bonheur. Vous-même ne serez pas en reste puisque vous profiterez des charmes de la belle Thaisia, à tel point qu'elle en trahira peut-être son maître, l'ignoble Kremton, héritier de Minos et modèle de haine filiale. Que dire encore de l'Athénien Boloris, craint et méprisé ? Du cynique Diphtis, qui préfère ses bactraciens à sa progéniture ? Du grand-prêtre fanatique ? De l'Amazone dévouée ? Et de tous ces autres que je n'ai plus en tête ? Vous ne faites que traverser ce panier de crabes, et votre personnage d'Althéos semble se profiler en filigrane au travers d'une histoire dont il n'est lui-même qu'un motif fort secondaire... Ceci dit, vous aurez ce faisant la possibilité de glaner quelques informations et/ou objets qui vous seront utiles au sein du labyrinthe. Car au labyrinthe, évidemment, vous y aboutirez de toute manière.
Voici donc un recueil atypique, qui confine presque au roman à part entière, sans pourtant faire l'impasse sur l'intérêt et la complexité du jeu. Il ravira tout autant les rôlistes chevronnés, les lecteurs attentifs que les amateurs de l'Antiquité grecque.
Intérêt : 9/10
Difficulté : 7/10
Damohl


Voir les erreurs
Voir la carte
Voir la solution

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net