Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

L'Ile du Roi Lézard


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir image à venir cliquez sur l'image pour l'agrandir        
première édition sans le logo
Défis Fantastiques
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
deuxième édition avec le logo
Fighting Fantasy
troisième édition        
               

- Merci à Vancass pour le scan de la couverture de la première édition sans le logo.
- Merci à Aragorn pour le scan de la couverture de la troisième édition.


   
Série :

Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :

Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :



Edition Française :

Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :

Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 7 (première et deuxième éditions)
Défis Fantastiques n° 6 (troisième édition)
Ian Livingstone
Island of the Lizard King
Fabienne Vimereu
Iain McCaig
(première édition)
Martin McKenna
(troisième édition)
Alan Langford
1984
1984
septembre 1984
(première édition sans le logo Défis Fantastiques)
mai 1985
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
janvier 2007 (troisième édition)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
267
2-07-033267-5
(première édition)
978-2-07-061037-3 (troisième édition)
400

 


Résumés

(première édition)

Enlevés par de redoutables hommes-lézards venus de l'Île de Feu, des jeunes gens du village de la Baie de l'Huître sont promis à l'esclavage. C'est un sombre avenir de famine et de mort lente qui les attend, sous la tyrannie de leur nouveau maître, le Roi Lézard, un monstre fou et dangereux, qui règne sur un peuple de mutants grâce à ses terribles pouvoirs de sorcier vaudou. Or, un seul homme peut espérer arracher ces malheureux prisonniers à leur sort, et cet homme, c'est VOUS. Mais aurez-vous assez de courage pour vous lancer dans une aussi périlleuse mission ?

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Alors, Bonne chance…

--------------------------------------------------

(troisième édition)

Enlevés par de redoutables hommes-lézards, des jeunes gens du village de la Baie de l'Huître sont promis à l'esclavage. Un sombre avenir de famine et de mort lente les attend, sous la tyrannie du Roi Lézard, un monstre fou dangereux, qui règne sur un peuple de mutants grâce à ses terribles pouvoirs de sorcier vaudou. Or, un seul homme peut espérer arracher ces malheureux prisonniers à leur sort, c'est VOUS. Mais aurez-vous assez de courage pour vous lancer dans une aussi périlleuse mission ?

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Bonne chance…

 

Informations

- Ce livre n'est jamais ressorti dans la deuxième édition sans le logo Défis Fantastiques mais par contre il est ressorti dans la deuxième édition avec le logo Fighting Fantasy.


Critiques

L'île du Roi Lézard fut un de mes premiers Défis Fantastiques et mon deuxième livre de Ian Livingstone, après le Labyrinthe de la Mort. Eh bien, contrairement à beaucoup d'autres, je l'ai bien aimé ce bouquin et ce la pour des raisons multiples :
- Tout d'abord l'histoire est simple mais excellente et le prologue est très efficace même s'il est un peu court.
- L'aventure est captivante et, TRES RARE chez Livingstone, il existe plusieurs chemins menant à la victoire. Certains passages sont originaux (le Gonchong, espèce d'alien, qui contrôle le Roi Lézard) et d'autres un peu moins mais dans l'ensemble cela reste une bonne histoire. Seul gros défaut: la difficulté. Croyez-moi, ne lancez pas les dés, mettez-vous direct 12 en habileté, 24 en endurance et 12 en chance. C'est triste d'en arriver là mais c'est fréquent chez l'auteur.
Selon moi, un très bon livre dont vous êtes le héros qui se doit de figurer dans votre collection personnelle.
Intérêt : 7,5/10
Difficulté : 8/10
Aragorn

--------------------------------------------------

Mon tout premier LIVRE DONT VOUS ÊTES LE HEROS ! Rien que pour ça, je ne peux pas lui mettre au-dessous de 70 % ^^
Y'a beaucoup de polémiques sur ce livre, notamment des gens qui le trouve pas super et qui disent que Ian Livingstone était en passe d'inspiration... moi je ne trouve pas. Bon, comme d'habitude, l'histoire est on ne peu plus simple mais j'ai vraiment aimé le fait d'évoluer sur une île, ça fait vacances... c'est con mais c'est ce que j'ai ressenti. Le tout est très bien écrit et on se plonge vite dans l'atmosphère et le livre peut être fait plusieurs fois, car il y a plusieurs chemins possibles. Par contre, là où je dois avouer que l'auteur s'est planté (et pour pas changer vous allez me dire) c'est la difficulté des ennemis. Ils sont assez balèzes, vaut mieux commencer avec le maximum des statistiques si vous souhaitez le finir. Et même avec ça vous rencontrerez des problèmes. Les ennemis de fin sont difficiles, et même avant, hormis vos repas, il n'y aura pas beaucoup d'occasion de faire le plein d'endurance (et les seuls fois, vous regagnerez un à deux points d'endurance seulement) Et parlons du boss de fin, trop facile si l'on trouve les objets nécessaires pour l'affronter (ceci dit, il faut les trouver mais en principe ça ne devrait pas être très dur vu que c'est sûr le chemin). Ce que j'ai aussi fort apprécié c'est d'avoir caché plusieurs objets (pas utiles pour la réussite de la mission mais qui peuvent aider) à travers l'île. Objets qui, à première vue, présentent des malus mais deviennent vite importants et utiles par la suite. Concernant les passages intéressants, je retiendrai le début, les mines, la rencontre avec le sorcier et le face à face avec le Roi-Lézard... Mais toute la visite de l'ìle est un pur plaisir car c'est vraiment bien écrit, et les illustrations ne sont pas en restes, elles contribuent également à l'atmosphère globale du livre. Au niveau des combats, vous allez être servis, il y en a passablement, et c'est surtout ça la grande difficulté du livre (même avec les statistiques élevés, il y a des changes que vous mourriez, voilà pourquoi la note de difficulté est assez élevée) sinon l'histoire en elle-même, elle, est assez facile.

En résumé, un livre difficile par ses combats mais très bien décrit et qui n'est pas linéaire, dont l'ambiance est bien retranscrite. Cette fois-ci, contrairement à ses habitudes, Ian Livingstone nous offre plusieurs choix pour atteindre notre but, ce qui est fort appréciable. En plus de ça, quelques bons passages viennent renforcer le background.

Intérêt : 82%
Difficulté : 80%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Septième volume des Défis Fantastiques, l'Ile du Roi Lézard est écrit par Ian Livingstone qui nous offre cette fois un challenge exotique à l'ambiance garantie.
Suite à la visite chez un vieil ami, un aventurier apprend que celui ci a grandement besoin d'aide : des hommes du village sont enlevés afin de grossir les rangs des esclaves travaillant dans une île proche. Cet aventurier c'est vous bien sur, et l'île n'est autre que la redoutée île de Feu dirigée par un monstrueux homme lézard.
Le but est simple : rendre la liberté aux prisonniers et abattre le roi lézard s'il se dresse sur notre chemin ce qui, il ne faut pas rêver, sera inévitable pour retrouver la paix.
L'intrigue se passe exclusivement sur l'Ile de feu mais l'exploration est loin d'être de tout repos car il faudra traverser les marécages et la jungle pour se rendre jusqu'à la forteresse du tyran.
Les décors sont très bien décrits et l'ambiance bien ressentie, il faut dire que les illustrations de Alan Langford n'y sont pas étrangères. La quête est longue, les chemins nombreux et beaucoup d'objets sont dispersés afin de nous aider (casque de Sog, corne de Valhalla), d'autant qu'on peut se faire beaucoup d'alliés.
Parlons justement de ces personnages ; outre Mungo, le compagnon, qui hélas décède très tôt nous pourrons compter sur le soutien du sorcier vaudou (si on réussit les épreuves) et des esclaves emprisonnés dans la mine. Ce sont des quêtes optionnelles cependant mais elles nous sont très utiles par la suite.
Les combats sont bien sur présents et mettront les bras à rude épreuve car ils sont très difficiles et nombreux. Un combat de masse est même de mise à la fin.
Le bestiaire est varié : outre les charmantes bêtes infestant les marécages (hydres, serpents, insectes géants), il faudra affronter les périls de la jungle (bêtes sauvages, maladies, chasseurs de tête) avant de défier les forces du roi lézard (homme lézards, évidemment, dirigés par un puissant cyclope). Le duel final est très attendu car le despote est quasi invincible grâce à un allié qui augmente considérablement ses pouvoirs. heureusement tout le monde a ses faiblesses.
Vous l'aurez compris de très bonnes statistiques sont indispensables pour aller défier le roi lézard dans sa citadelle d'autant qu'il est très bien entouré.
En résumé, un ouvrage d'une très grande valeur bien mis en relief par les multiples alternatives qui se présentent mais qui souffre de la grande difficulté due aux combats. N'attaque pas la forteresse du roi lézard qui veut !

Intérêt : 83 %
Difficulté : 76 %
Milos


Voir la Feuille d'Aventure
Voir les erreurs
Voir la solution

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net