Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Marais aux Scorpions


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir cliquez sur l'image pour l'agrandir            
première édition sans le logo
Défis Fantastiques
première édition avec le logo
Défis Fantastiques
           
               

- Merci à Vancass pour le scan de la couverture de la première édition sans le logo.


   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition Anglaise :

Année de la traduction Française :
Sortie de l'édition Française :

Edition Française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Défis Fantastiques n° 8
Steve Jackson (US)
Scorpion Swamp
Camille Fabien
Duncan Smith
Duncan Smith
1984
1985
février 1985
(première édition sans le logo Défis Fantastiques)
mai 1985
(première édition avec le logo Défis Fantastiques)
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
288
2-07-033288-8
(anciennes éditions)
400

 


Résumé

Le Marais aux Scorpions est infesté d'épouvantables créatures, de brigands affamés, et de sorciers aux pouvoirs surnaturels. Mais pire encore, ce bourbier nauséabond est sillonné de sentiers sinueux dont personne n'a jamais pu relever le tracé. Ceux qui s'y sont essayés n'ont jamais vécu assez longtemps pour raconter leur aventure. Mais grâce à l'Anneau de Cuivre qu'une sorcière vous a donné, et qui vous permet de toujours savoir où est le nord, VOUS êtes celui qui pourra - peut-être - explorer les terribles marécages, et en dresser la carte.

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Alors, Bonne chance…

 

Informations

Ce livre n'est jamais ressorti dans la deuxième édition.


Critiques

Attention, ce livre est bien signé Steve Jackson mais il ne s'agit pas du même que celui qui a écrit "La Galaxie Tragique" ou "La Citadelle du Chaos" mais bel et bien d'un homologue américain.
Ce livre est l'un des plus originaux de la série sur de nombreux points. On a tout d'abord le choix de choisir le sorcier qu'on sert : un bon, un mauvais, un méchant. A ce propos, 3 missions différentes sont possibles :
- Celle du bon consiste à trouver un buisson d'Anthérique, dissimulé dans les fins fonds du marais. (niveau facile des 3 missions)
- Celle du neutre est de découvrir le chemin à travers le marais menant à Courbensaule, une ville de l'autre côté de celui-ci. (niveau normal des 3 missions)
- Celle du méchant (ma préféré) consiste à voler 3 des 5 amulettes des Maîtres, des sorciers qui règnent sur certaines parties du marais (niveau difficile des 3 missions).
La visite du fameux marais se fait grâce à un ingénieux système de carte que l'on doit tracer tout seul ; si vous ne le faites pas, ne pensez même pas sortir vivant de l'aventure.
Le marais est divisé en une trentaine de clairières, peuplées de nombreuses créatures hostiles et de nombreux pièges. Bien que l'histoire et l'aventure ne soit pas véritablement originale, elle n'en reste pas moins agréable, avec une difficulté bien gérée et 3 missions de degrés de difficulté différents.
L'aventure est longue mais jamais ennuyante. Seul défaut : le chemin du retour où l'on doit se refarcir toutes les clairières pour la plupart vides pour sortir du marais. Ceci est ma plus grosse déception à propos de ce livre.
En conclusion, un livre agréable et qui vous offrira de nombreuses heures de jeu en perspective.
Intérêt : 7,5/10
Difficulté : 5/10 (pour la mission de Gayolard)
                6/10 (pour la mission de Pompatarte)
                7/10 (pour la mission de Stratagus)
Aragorn

--------------------------------------------------

Il s'agit d'un livre assez différent des autres de la série, mais un des plus amusants si vous aimez l'exploration et le traçage de carte. En effet, sans ça, n'espérez pas avoir la chance de vous en sortir vivant des nombreuses clairières qui peuplent ce gigantesque marais. Voici quelques lignes en guise d'introduction. Passons à l'histoire, Steve Jackson, l'homologue américain du premier du nom, a eu une idée forte judicieuse en incluant trois possibilités "d'histoires" dans son bouquin. En fait, vous pourrez choisir d'arpenter ce marais pour la cause d'un employeur du côté du bien, d'un deuxième qui est neutre et d'un troisième qui travaille pour le mal. Pour le sorcier gentil, vous devrez trouver une plante rare (ou autre objet de cet acabit) se trouvant dans les tréfonds dudit marais. C'est en sorte la mission facile. Le neutre, lui, vous demandera "juste" de traverser le marais pour lui en dresser une carte lisible des divers chemins (c'est la mission la plus intéressante pour ma part car elle vous oblige à patrouiller de long en large dans ce marais maudit. C'est la mission de difficulté modérée) tandis que le méchant, lui, vous sommera de lui dénicher des Talismans appartenant à des Maîtres ayant élu domicile dans le marais. Évidemment, vous devrez occire leur porteur pour vous en emparer. Néanmoins, elle reste la mission la plus difficile, car en servant le mal, vous vous mettez à dos des personnages qui auraient pu être, dans un autre cas, vos alliés au lieu de vos ennemis. Le Marais aux Scorpions est loin d'être linéaire, loin de là ! Il a tellement de chemins que vous êtes dans l'obligation de tracer une carte sur papier au fur et à mesure de vos pérégrinations. L'excursion en elle-même est intéressante car vous ne savez jamais sur quoi vous allez tomber lorsque vous entrerez dans une nouvelle clairière (qui sont toutes numérotées, soit-dit en passant. Ce qui vous sera d'une aide très précieuse). C'est bien de pouvoir visiter à sa guise et dans l'ordre qu'on veut un lieu aussi vaste que ce Marais. Toutefois, il manque quand même pas mal d'ambiance dans ce livre, nous avons pas vraiment l'impression d'évoluer dans un marais, bien au contraire, nous marchons presque tout le temps sur terre dure. En plus de ça, les créatures que nous devons combattre (et il y en a pas mal) ne sont pas des créatures qu'on pourrait trouver dans un marécage. Voici le plus grand défaut du livre.. mais c'est toujours un plaisir de fouiller les différentes clairières. Petit plus, nous pouvons utiliser, à quelques reprises, des pierres de magie données par notre employeur. Les dessins intérieurs sont beaux, mais je les trouve trop "propres" par rapport à l'ambiance qu'ils doivent illustrer.

En résumé, un livre très intéressant par son système de mission (Bon, Neutre, Mal) dont l'aventure, qui est relativement longue, vous réservera de bonnes surprises et de bons challenges. Les illustrations sont correctes (les personnages humains sont bien dessinés, un peu moins pour les créatures) mais ne correspondent pas trop à l'ambiance du livre. Et dommage que les clairières soient décrites trop succinctement.

Intérêt : 78%
Difficulté : 71%
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Huitième volume des Défis Fantastiques, le Marais aux Scorpions est un ouvrage qui cultive les paradoxes. premier livre de Steve Jackson, cette quête est un modèle de non linéarité mais aussi une source de défauts hachant un peu l'ambiance, comme nous n'allons pas tarder à nous en apercevoir.
L'aventure se déroule sur le continent de Khul et nous permet d'explorer, grâce à une sorcière, le redoutable marais aux scorpions.
Sans l'aide de la magie, toute tentative serait du suicide, aussi il est préférable des le départ de choisir soigneusement le sorcier pour lequel on va travailler. nous avons le choix entre servir le bien, le mal ou bien la neutralité. Chaque choix proposera donc une quête différente.
L'exploration du marais est rendue possible grâce à un ingénieux système de clairières numérotées qui nous offre une palette de choix infinie, il est en effet possible de se diriger comme bon nous semble dans cet antre de l'horreur.
Les clairières sont bien décrites et les lieux variés, très variés. A dire vrai tellement variés qu'on arrive à se demander si on se trouve toujours dans un marais..
Ce petit désagrément est accompagné de détails peu plausibles qui, hélas, diminuent légèrement l'intérêt mais surtout l'ambiance générale de l'aventure. L'exemple le plus frappant reste le manque de corrélation entre ces lieux : les clairières sont complètement indépendantes les unes des autres.
Les illustrations de Duncan Smith, à défaut d'être exceptionnelles, sont bien ciblées et soigneusement mis en valeur.
Les relations avec les autres personnages sont très importantes. outre le sorcier qui nous embauche, la présence des maîtres (tous illustrés), sorciers ayant le contrôle d'un animal ou de la flore, peut suivant les circonstances nous avantager ou nous pénaliser. Il en va de même pour tous les aventuriers et voleurs peuplant l'endroit.
Le bestiaire ne tient pas ses promesses. Les combats sont peu fréquents (hormis si on sert le mal) et assez peu adaptés à l'environnement, que ce soit par le nombre ou l'espèce rencontrée. Tout ceci reste cependant globalement correct.
La difficulté de la quête ne dépend donc pas des combats mais varie selon la mission choisie, suivant le camp que l'on défend, elle sera plus ou moins retord. Il est à noter que tout ceci reste une nouvelle fois très raisonnable. De plus nous sommes bien aidés par l'anneau de la sorcière et les pierres magiques fournies par l'employeur. En cas de problème (ou de nécessité suivant la quête) il y a possibilité de faire une halte au village avoisinant (Courbensaule) afin de se reposer et racheter quelques pierres.
Il est évident que l'emploi d'une carte est absolument indispensable pour finir sa quête.
En résumé, le Marais aux Scorpions nous offre un challenge inédit, au système très alléchant et à la durée de vie très élevée. Dommage simplement que l'ambiance ne soit pas au rendez vous car le livre regorgeait de bonnes idées. Il reste néanmoins un très bon divertissement.

Intérêt : 73 %
Difficulté : 65 %
Milos


Voir les erreurs
Voir la carte
Voir la solution

 

 

Retour à la série

Retour aux critiques

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net