Accueil
 Mises à jour
 Actualités
 Interviews
 
 
 
 Séries
 Auteurs
 Illustrateurs
 Traducteurs
 Dossiers
 
 
 
 Erreurs
 Cartes
 Solutions
 Extraits
 
 
 
 Critiques
 Feuilles d'aventures
 Livres-jeux en ligne
 Livres-jeux amateurs
 Quizz
 
 
 
 Forum
 Livre d'or
 Contact
 Liens
 Remerciements
 
 
 

 

 

 

 

Le Château des Ténèbres


Cliquez sur les couvertures pour les agrandir

 

cliquez sur l'image pour l'agrandir              
première édition avec le logo
Quête du Graal
             
               

   
Série :
Auteur :

Titre original :
Traduit de l’anglais par :
Illustration de la couverture :
Illustrations intérieures :

Année de l’édition anglaise :

Année de la traduction française :
Sortie de l'édition française :

Edition française :
Collection :
Numéro d’édition :

ISBN :
Nombre de paragraphes :
Quête du Graal n° 1
James Herbert Brennan
The Castle of Darkness
Henri Robillot
John Howe
John Higgins
1984
1985
septembre 1985
Editions Gallimard (Folio Junior)
Un Livre Dont vous êtes le héros
315
2-07-033315-9
156

 


Résumé

Le roi Arthur est inquiet. Son royaume - le légendaire Royaume d'Avalon - vit dans la terreur de redoutables dragons et de sorciers aux pouvoirs maléfiques. Ses fidèles chevaliers de la Table Ronde sont tous partis en quête d'exploits à accomplir, en quête d'honneur et de gloire. Vous seul pouvez donc mener à bien la plus périlleuse des missions : pénétrer dans le Château des Ténèbres, la forteresse enchantée du terrible Sorcier Ansalom, et délivrer l'épouse du roi, la reine Guenièvre, qu'il retient prisonnière.

Deux dés, un crayon et une gomme sont les seuls accessoires dont vous aurez besoin pour vivre cette aventure. VOUS seul déciderez de la route à suivre, des risques à courir et des créatures à combattre. Alors, bonne chance…

 

Critiques

Premier livre de la série, le Château des ténèbres n'est certainement pas le meilleur. Brennan n'en est qu'à sa première oeuvre et avance à pas hésitants ; on ne retrouve pas dans ce volume la folle parodie des autres. Néanmoins le livre n'a pas que des défauts : il introduit le personnages, plante le décor, le tout sur une quarantaine de pages. Avouez que c'est quand même du grand travail !!!!! Cette séquence de présentation est sûrement meilleure que le jeu lui-même. En effet l'aventure comprend deux gros défauts : sa trop courte longueur et son manque consternant de difficultés. Mis à part le sorcier Ansalom lui-même, la facilité est déconcertante, grandement due à la possession de EJ et du pourpoint en peau de dragon. Dommage car l'histoire était assez intéressante au départ !
Au final, un livre sympathique mais certes pas indispensables. A lire uniquement pour se mettre dans l'ambiance de la série (beaucoup d'allusions au Sorcier Ansalom seront faites dans les volumes suivants).

Intérêt
: 6,5/10
Difficulté : 5/10
Aragorn

--------------------------------------------------

En route pour de nouvelles critiques, et cette fois-ci, c'est la série quête du Graal qui en est la vedette ! Merlin a besoin de vous, très cher lecteur, et ce sera dans le corps du jeune fermier Pip que vous devrez mener à bien vos missions. Les huit livres de la série Quête du Graal ne se suivent pas, vous n'êtes donc pas obligés de les lire dans le bon ordre. Mais si vous le faîtes, l'univers dans lequel vous évoluerez vous sera plus cohérent, mais ce n'est pas primordial. Quelques petits commentaires sur les règles. Celles-ci sont simples, mais restent quand même un peu plus élaborées que celles des Défis Fantastiques. J'aime beaucoup la façon de combattre, car, cette fois-ci, les dégâts infligés seront en fonction de l'arme que vous utilisez, de même que pour les dégâts reçus, tout dépendra de la protection dont vous êtes revêtus. Les combats sont fluides et rapides, pas besoin de trop réfléchir, et ils ne sont pas basés uniquement que sur la chance (contrairement à la série Dragon d'Or) Une autre règle est celle du sommeil. Je ne vais pas en rajouter plus, sauf pour vous prévenir que même si dormir peut vous faire gagner des points vie, vous risquez même plus souvent d'en perdre. Passons au bouquin. L'histoire est tout ce qu'il y a de plus original, c'est même le cliché type. Délivrer une gente dame d'un vil sorcier, et le tuer par la même occasion. D'ailleurs, l'aventure en elle-même n'a rien d'extraordinaire. Au niveau des moments intéressants, je ne citerai que la rencontre avec Nosferax (l'un de personnages phare de la série que vous allez rencontrer dans les huit tomes) et l'autre rencontre avec la Dame du Lac. Ces deux passages possèdent une très bonne ambiance, mais sinon le reste de la mission, il n'y a rien de très transcendant. Les points fort de ce premier opus est sa (très) longue introduction (l'une des plus grandes des livres dont vous êtes le héros), et son également très long épilogue. Pour ça, Brennan est vraiment le meilleur, et c'est à ce moment-là qu'on se dit qu'il est vraiment un excellent auteur, et qu'il n'a rien a envier à Joe Dever, Steve Jackson ou encore Keith Martin. Toutefois, Brennan serait meilleur dans un style littéraire mais plus romanesque, parce que en tant que livres-jeux, ses récits peuvent êtres moins bien appréciés. (Il n'y a qu'à voir Loup* Ardent qui est presque un must de l'écriture des livres-jeux mais qui perd de son intérêt à cause d'un système de jeu trop complexe) Je parle de la série de Loup* Ardent. Pour celle-ci, Brennan a choisi un style assez plus sérieux, contrairement à la série Quête du Graal où il a plutôt opté pour un style plus délirant. En effet, à travers les huit œuvres de la série Quête du Graal, l'humour sera plutôt omniprésent et toujours très bien venu. Mais cela va s'en dire que dans ce premier livre, il en est qu'à son premier essai, et Brennan impose gentiment ses marques d'humour. Mais ça, on aime ou on aime pas. Moi, ça ne me dérange pas, c'est plutôt original, mais ça m'empêche de prendre au sérieux toutes ses aventures ! Effectivement, il peut avoir un passage plutôt sombre, mais tout à un coup, hop, un trait d'humour qui casse tout l'ambiance. Il n'y a qu'à voir Excalibur Junior (E.J. pour les intimes), c'est une épée qui parle et qui a peur des araignées. Pour les illustrations, celles-ci sont très bonnes, mais elles ne rajoutent rien de particulier à l'ambiance du livre. Par contre, l'illustration de la couverture est magnifique, normal, John Howe oblige (l'un des meilleurs dessinateurs d'héroïc fantasy). Quoi qu'il en soit, il y a de l'action, et il faut faire quand même attention, nos vies sont autant élevés que nos ennemis, et si on n'y prend pas garde, elles peuvent descendre rapidement. Mais seul le boss de fin vous posera vraiment problème.
En résumé, l'aventure du livre est assez fade et ne réserve que très peu de surprises et de scènes intéressantes. Par contre, le livre est doté d'une excellente introduction et d'un épilogue du même acabit, ce qui fait toujours plaisir. Les illustrations sont correctes, mais ne permettent pas d'accentuer l'ambiance du livre qui, soyons franc, n'est pas très captivante. Mais la présence de Merlin donne un petit plus au livre. Il y a de l'action et le livre peut s'avérer assez dur si on ne prête pas garde à nos points de vie (mais nous possédons beaucoup de soins) le livre est aussi court. Bref, un livre qui ne casse pas des briques mais se laisse lire sans problème, et qui laisse présager de bons prochains tomes.

Intérêt : 7/10
Difficulté : 7/10
Sombrecoeur

--------------------------------------------------

Premier opus de la série Quête du Graal, Le Château des Ténèbres nous introduit au monde merveilleux du roi Arthur et de ses chevaliers. Écrit par l'inimitable J H Brennan, cette aventure va nous emmener jusqu'au repaire inquiétant du puissant sorcier Ansalom afin de délivrer la reine Guenièvre de ses griffes. Le concept est simple mais produit ses fruits : l'aventurier est absorbé par le scénario et son style on ne peut plus original. L'humour de l'auteur, pour ne citer que ce détail, est en effet légion tout au long de la série.
La quête se déroule dans le château des ténèbres et aux alentours. Les décors sont plutôt bien décrits et l'ambiance souterraine bien rendue. Les illustrations de John Higgins sont propres mais elles pourraient laisser sur leur faim certains d'entre nous.
Un plan du château se révèle bien vite indispensable sous peine de se perdre dans le dédale ; Pip, le héros, est totalement libre de ses mouvements, ce dernier aspect représente indiscutablement le point fort du livre.
Le background, autre point fort de cette série, est quant à lui superbement travaillé et bien ficelé puisqu'il amène en douceur tous les personnages secondaires que nous aurons loisir de rencontrer : Merlin, notre mentor, le roi Arthur et ses preux chevaliers, le roi Pellinore, Nosferax... autant d'individus que nous reverrons par la suite.
Nous n'avons pas encore parlé des combats, ils sont assez nombreux et, d'une manière générale, relativement aisés. Les bourrins seront servis, surtout que Pip monte rapidement en puissance. Seuls quelques duels pourront donner du fil à retordre.
Le bestiaire est majoritairement composé de bêtes sauvages et des sbires du sorcier (morts vivants et gardes humains).
Le combat final contre Ansalom est bien entendu très attendu.
La difficulté du challenge est donc assez mince, Pip possède un solide équipement de base et dispose de tout un arsenal d'objets et de sorts magiques qui l'aident incontestablement dans sa mission. De plus la dame du lac est présente dans le château : c'est une alliée de très grande valeur...
En réalité, en ne prenant qu' un minimum de risques, la quête peut se révéler très simple. Tout ceci à condition de dresser une bonne carte des lieux et d' avoir un minimum d'astuce.
En résumé, le château des ténèbres est une bonne petite introduction à la série, à la durée de vie très limitée mais au challenge bien présent. La présentation des personnages principaux faite, on pourra toujours regretter le synopsis un peu trop simpliste et le château rapidement visité mais était-ce là le but ?

Intérêt : 71%
Difficulté : 61%
Milos


Voir les erreurs
Voir la solution

Voir la Feuille d'Aventure

 

 

Retour à la série

 

 

 

La Bibliothèque des Aventuriers | Copyright (c) 2002-2015
 Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation.

 

 

 

 

© Copyright 2002 - Design : Webmasters-fr.net